LE DIRECT
Deux collègues se tapent dans la main dans un bureau

L'employé du mois

1 min

Qui n’a jamais eu envie de dire à quel point son voisin de bureau était une personne remarquable digne d’éloge en tout point ? Si vous n’avez jamais eu une telle envie, c’est probablement que vous êtes négatif et cela seul devrait suffire à vous faire honte.

Deux collègues se tapent dans la main dans un bureau
Deux collègues se tapent dans la main dans un bureau Crédits : Westend61 - Getty

Qui est ce mois ci l’employé du mois?

C’est une question que l’on peut se poser, par exemple en politique : Gérard Collomb est-il l’employé du mois de la macronie? S'il fallait distinguer les bons employés chaque mois, comment s'y prendrait-on? Vous allez me dire que tout cela sent le référendum d’entreprise, du style de celui qui a été organisé à Air France et entraîne le départ du PDG, ou bien encore à l’image de celui qui est en cours à la SNCF. 

Oui mais non, parce que ce dernier référendum a été rejeté sur le mode "les soviets c’est terminé, le monde de l’entreprise n’est pas le monde de la démocratie". Eh bien ces gens la ont tort, ils ne connaissent pas la technologie HR, moi non plus je ne la connaissais pas d'ailleurs avant de la découvrir dans le Financial Times du jour. 

A en croire le Financial Times, une entreprise se propose d’inciter les salariés à féliciter leurs pairs les plus talentueux. Qui n’a jamais eu envie de dire à quel point son voisin de bureau était une personne remarquable digne d’éloge en tout point ? Si vous n’avez jamais eu une telle envie, c’est probablement que vous êtes négatif et cela seul devrait suffire à vous faire honte. 

Mais pour le reste cette société, nommé HR donc, se propose d’aider les entreprises à organiser la circulation des compliments au sein de la même société. Se congratuler les uns les autres et le faire publiquement sur les réseaux sociaux, se congratuler et transformer les bravos et les mercis en points pour acheter sur Amazon – promis c’est ce que cette société propose – bref tout cela auparavant s’appelait "contrôle social", maintenant ça s'appelle "la nouvelle gestion des ressources humaines". 

Une preuve de plus que le futur des techniques peut contribuer à nous faire revenir en arrière, prendre des adultes et les inciter à se comporter à nouveau comme des enfants. La dernière start up, c’est celle qui permet de transformer la lutte des classes en ambiance de salle de classe.

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......