LE DIRECT
Des pailles bleues disposées dans un verre

La paille pollue

2 min

Pas recyclées car pas recyclables, les pailles finissent dans l’océan ou elles mettent plusieurs siècles avant de se désintégrer.

Des pailles bleues disposées dans un verre
Des pailles bleues disposées dans un verre Crédits : Godong - Getty

C’est un peu l’histoire de la paille et de la poutre…

Eh bien oui, la poutre, ce sont toutes les pollutions connues, comme par exemple le diesel et compagnie… Et puis soudain, on parle d’une autre pollution, un petit cylindre – et ce petit cylindre devient le diable – car Le Parisien nous l’apprend, au lieu de s’appesantir sur les poutres qui polluent, on ferait mieux de se focaliser sur les pailles qui sont, d’après ce que j’ai lu, un fléau galactique.

Pas recyclées car pas recyclables, les pailles finissent dans l’océan ou elles mettent plusieurs siècles avant de se désintégrer. Actuellement, nous assistons à la désintégration des pailles utilisées par Héraclite. Je dis cela parce que cela rajoute une couleur culturelle à ce billet. 

Les pailles causent beaucoup de dégâts aux animaux marins. En témoigne une vidéo, ou l’on voit une tortue de mer au Costa Rica sauvée après s’être retrouvée avec une paille coincée dans sa narine. Alors évidemment, tous les organismes souffrant d’avoir une paille dans la narine ne sont pas des tortues de mer, et d’ailleurs la plupart ne l’ont pas ramassé au fond des océans : je pense bien sûr à tous ceux qui souffrent de consommer de la cocaïne.

Maintenant, on voit où est le danger. Si ça se trouve, la cocaïne ne représente qu’un danger dérisoire par rapport à la paille. Et si dans la cocaïne, la véritable addiction, c’était la paille ? Je dis cela parce que je suis tombé sur une phrase qui m’a beaucoup donné à réfléchir. Un nutritionniste expliquait que le sucre était beaucoup plus addictif que la cocaïne. J’imagine qu’en découvrant cette phrase beaucoup ont abandonné le sucre, et je ne parle pas d’ici, du service public, où l’on consomme quand même beaucoup plus de sucre que de cocaïne pour des raisons budgétaires. 

Le sucre plus dangereux que la cocaïne, jusqu’ici cette phrase me paraissait mystérieuse, mais désormais elle s’éclaire : ce qui est dangereux dans le sucre et la cocaïne, c’est la paille. Supprimez la paille chez McDonald's, et McDonald's deviendra peut-être la plus saine des nourritures. Ne dites plus jamais, pour souligner qu’il s’agit d’un problème secondaire, une paille…

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......