LE DIRECT
Maryam Pougetoux

Myriam Pougetoux : nouvelle polémique sur le voile

2 min

Un ou une responsable syndicale peut bien afficher le symbole religieux de son choix, après tout c’est aux membres de ce syndicat de voir dans quelle mesure ils sont en accord ou pas avec cette présence religieuse dans leur organisation syndicale.

Maryam Pougetoux
Maryam Pougetoux Crédits : Capture d'écran M6

De la chanteuse Mennel à Myriam Pougetoux, les polémiques sur le voile se suivent…

Et ne devraient  pas se ressembler, puisque Mennel est une chanteuse qui participait à un concours de chant, et Myriam Pougetoux est devenue l’une de nouvelles dirigeantes du syndicat étudiant l’UNEF. 

Mennel a été sortie de ce concours de chant, pas tant pour son voile que pour des tweets, rédigés alors qu’elle avait 21 ans. A l’époque, cette décision m’avait parue injuste : Mennel regrettait ses tweets, et je crois que nous serions beaucoup à rougir des tweets de nos 20 ans si les réseaux sociaux avaient été inventés à l’époque. 

Quelques semaines plus tard, voici donc la polémique relative à Mariam Pougetoux : c’est l’une des dirigeantes du syndicat étudiant l’UNEF, elle est voilée et chacun y va de son commentaire, jusqu’au ministre de l’intérieur Gérard Collomb évoquant, je le cite, "une provocation". Cette jeune fille considère quant à elle que ce signe n’a rien d’une prise de position politique, qu’il s’agit donc simplement d’une pratique religieuse. 

Pour ma part, je crois que le débat est ailleurs. Un ou une responsable syndicale peut bien afficher le symbole religieux de son choix, après tout c’est aux membres de ce syndicat de voir dans quelle mesure ils sont en accord ou pas avec cette présence religieuse dans leur organisation syndicale. 

L’Unef peut donc bien être représenté par une kippa, une soutane ou un voile, pas de souci, le voile n’est pas plus un soutien à Daesh que la soutane n’est une manière de défendre l’inquisition. 

Reste une question, une question à laquelle Maryam Pougetoux n’a pas encore répondue. Dans quelle mesure ce voile est compatible avec les prises de position politique de l’organisation qu’elle représente, en l’occurrence l’UNEF, un syndicat de gauche? L’UNEF a milité en faveur du mariage gay, je vois mal un imam, comme un prêtre ou un rabbin se prononcer pour cette union. 

Lorsqu’on lui pose cette question pour l’instant, cette jeune femme s’en tire par une pirouette – c’est dommage. C’est cela la vraie laïcité : non pas abdiquer ses croyances religieuses, mais considérer que ces croyances n’ont pas vocation à organiser l’espace social. 

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......