LE DIRECT
Locaux de Harley-Davidson Milwaukee, Wisconsin

Harley Davidson of a bitch

2 min

Harley, c’est une Amérique qui veut se faire croire qu’elle est encore glorieuse comme dans les années 1950.

Locaux de Harley-Davidson Milwaukee, Wisconsin
Locaux de Harley-Davidson Milwaukee, Wisconsin Crédits : Scott Olson - Getty

Et oui, comme le chantait Gainsbourg : « qu’est ce tu fais sur ma Harley ? » Et comme l’explique le Financial Times en Une, Harley Davidson est la victime collatérale de l’augmentation des tarifs douaniers des Etats-Unis, et décide donc de délocaliser une partie de sa production pour échapper aux pénalités douanières infligées par l’Union Européenne. 

Voilà ce que c’est qu’être un symbole américain : Harley Davidson est un symbole symbolique. Pour vous donner une idée, Harley emploie environ 20 fois moins de personnes que Honda, le constructeur de moto japonais. Harley est un peu dans le domaine des motos le souvenir d’un temps ou la France circulait en traction, je ne parle même pas encore de la DS. 

Harley, c’est une Amérique qui veut se faire croire qu’elle est encore glorieuse comme dans les années 1950, exactement comme si la France choisissait entre une 11 légère, ou les premières tractions 15-6, autrement dit six cylindres. 

Et justement, si l’on compare la technologie Harley à celle des Traction, on voit la différence qui sépare le discours de Donald Trump et d’Emmanuel Macron. La politique, ou plus exactement l’anthropologie trumpienne à une partie de l’Amérique : vous resterez identique à ce que vous avez toujours été, à l’Amérique des fifties, des Cadillac à fuselage, du gas guzzling, bref... une Amérique de folklore, disparue depuis longtemps.

Trump le sait bien, mais peu importe, ce qu’il veut c’est envoyer un message à ses ouvriers de la sidérurgie, à tous ceux qui roulent en Harley, et tant pis si Harley est juste une anecdote sur roue. 

Emmanuel Macron lui, explique l’inverse : tout doit changer, complètement. Il faut réformer et même réformer la réforme, il faut inventer une nouvelle anthropologie française. Et lui aussi au fond sait bien que c’est impossible, mais peu importe. Son ambition verbale, c’est de supprimer les rétroviseurs, quand Trump veut donner à ses électeurs l’illusion que l’on peut conduire en marche arrière. 

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......