LE DIRECT
Allo?

La fin du téléphone fixe

2 min

Jadis, souvenez-vous, c’était le téléphone qui donnait accès à internet - nous avions alors des modems. Désormais, c’est l’inverse, c’est internet qui va permettre de téléphoner.

Allo?
Allo? Crédits : Jmak via Wikipedia

C’est un peu comme si l’on annonçait la fin de la voiture ou de l’électricité… Presque oui, puisqu’il s’agit ici d’annoncer la fin du téléphone fixe, une fin programmée à partir du 15 novembre prochain.

Rassurez-vous, cela ne veut pas dire que vous ne pourrez plus avoir de téléphone avec un fil chez vous, cela signifie qu’à partir du 15 novembre prochain il ne sera plus possible de souscrire un abonnement au téléphone fixe. 

A terme, c’est la mort de ce que l’on appelle le réseau commuté qui est annoncé ; vous savez, le combiné gris branché sur la prise en T, un réseau qui devrait être définitivement arraché à notre affection vers 2023. Le téléphone à domicile existera encore mais il va passer par internet. On espère donc qu’à cette date, tout le monde aura internet en France, ce qui est encore loin d’être le cas. 

L'évolution des objets techniques et le vivant

Mais, au-delà de ça, cela signifie que ce qui était jadis un bricolage voire un détournement, utiliser internet pour téléphoner, va devenir la norme. Un signe de plus qu’internet absorbe tout. Jadis, souvenez-vous, c’était le téléphone qui donnait accès à internet - nous avions alors des modems. Désormais, c’est l’inverse, c’est internet qui va permettre de téléphoner. 

Et tout cela a été prévu par un philosophe, Gilbert Simondon, même si celui-ci est mort en 1989, sans avoir véritablement connu internet. Mais, pour Simondon, toute technique obéissait à un mouvement qui passait de l’abstrait au concret. Pour Simondon, un objet technique était soumis à la même évolution que le vivant. Il tendait vers ce qu’il appelait la cohérence interne. Autrement dit, les objets techniques avaient selon lui une propension à effectuer de plus en plus de tâches, à l’instar du moteur diesel qui n’a plus besoin de bougie pour produire une étincelle, puisque c’est le mouvement des pistons qui produit l’explosion. 

Eh bien c’est ce qui est en train de se produire avec internet. Internet fera tout : le téléphone fixe, mais aussi l’allumage des ampoules, l’ouverture des portes, tout cela va pouvoir s’opérer via internet. Lorsqu’il est apparu, internet pouvait passer pour un gadget. Demain, semble-t-il, toute notre existence passera par internet.

L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......