LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vous êtes plutôt bi-bise ou triple (voir quadruple!) bise?

Emmanuel Macron et la bise à Donald Trump

2 min

Cela fait partie des privilèges lorsque l’on est président…

Vous êtes plutôt bi-bise ou triple (voir quadruple!) bise?
Vous êtes plutôt bi-bise ou triple (voir quadruple!) bise? Crédits : ludovic MARIN - AFP

Et oui Emmanuel Macron a eu bien de la chance puisque sa qualité de président de la République lui a permis de faire la bise à Donald Trump et nous sommes beaucoup à l’envier, embrasser Donald Trump, si ça n’est pas le bonheur ça y ressemble. 

Mais outre atlantique, cette pratique a été jugée bizarrement, car les Américains ne bisent pas, ils hugguent, comprenez ils se font de franches accolades, ou de sobres poignées de main. 

Ceux-ci ne seraient pas au bout de leur surprise s’ils savaient que nous, non seulement nous bisons mais nous distribuons une deux ou trois bises en fonction des régions de France. Et c’est peut-être même l’un des derniers marqueurs régionaux. 

C’est ainsi qu’il existe une France de la triple bise, dans la drome par exemple, on tend d’abord la joue droite, versus une France 4 bises, dans l’aube par exemple, et même des lieux monobises, dans les haut de France, copiant ainsi une pratique belge semble-t-il, la monobise étant la pratique la plus répandue en Wallonie ou en Flandre. 

Mais la bise unique est également pratiquée dans deux départements, dans les Deux-Sèvres et le Finistère, ou, plus précisément, 50 % des personnes sondées – oui, j’ai même trouvé un sondage à ce sujet – 50 % des personnes sondées déclarent ne faire qu’une bise unique.

 Ce n'est pas mal, cela signifie que sur l’ensemble du département, nous obtenons une moyenne de 1,5 bise…Pour le reste, la France est bi-bise, principalement la France des villes d’ailleurs, à telle enseigne que je me dis que la France bi bise est la France des champs. 

Mais prendre le nombre de bise comme marqueur de la citadinité relève d’un simplisme outrancier comme vous pourrez le constater en allant consulter le site combien de bise.com d’où me vient l’essentiel de ma science bisologique.

Et pour le reste, je laisserai chacun d’entre vous décider combien de bises il souhaite faire à Donald Trump lorsque celui-ci viendra à son tour nous rendre visite. 

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......