LE DIRECT
atmosphère

Le pénis est-il responsable du réchauffement climatique ?

2 min

Probablement pas, voilà un raccourci que l’on peut qualifier d’hasardeux, et pourtant cela fait partie des absurdités que deux universitaires américains ont réussi à faire avaliser par des revues dites scientifiques.

atmosphère
atmosphère Crédits : Alexander GERST - AFP

Peter Boghossian et James Lindsay, un philosophe et un mathématicien, se sont livrés à un canular, proposant des articles délirants : par exemple sur l’absence de culture du viol chez les chiens, proposant que l’on dresse les hommes comme des chiens, pour les empêcher de violer, entre autres joyeusetés. 

Plus délirant encore que ces articles, que leur contenu, c’est le fait qu’ils aient été acceptés par les comités de lecture des revues scientifiques, montrant ainsi le caractère pseudo scientifique de ces soi-disant organes de sélection. 

Les blagues potaches font partie des plaisirs de la vie, un plaisir de la vie qui, de surcroît ici, donne à penser : il s’agit de montrer que ces pseudo pratiques scientifiques reposent en réalité sur des mots clés, les rapprochant d’un genre littéraire plus que d’une quelconque démonstration, puisque ces faux papiers ont été acceptés par ces revues. 

Alors maintenant qu’on a bien rigolé, posons-nous la question suivante : de qui se moque-t-on ? Car ce canular n’est pas le premier, et ce sont toujours des mêmes que l’on se moque, autrement dit des constructivistes sociaux. Pour le dire simplement, il existe deux manière d’appréhender la réalité humaine, l’une considère qu’elle est faite de normes et de conventions choisies par les individus pour les individus — ça c’est le constructivisme — tandis que d’autres considèrent que ces pratiques ont des sources naturelles, biologisant ainsi l’origine des pratiques sociales. 

Or, ce sont toujours des constructivistes que l’on se moque, alors que les naturalistes peuvent être tout aussi ridicules, ayant recours à un jargon pseudo darwinien pour enfoncer des portes ouvertes ou défoncer des problèmes complexes à coups de raccourcis saisissants. Chez les pseudo constructivistes le pénis est responsable du réchauffement climatique, chez les pseudo naturalistes le pénis est naturellement polygame, deux assertions aussi ineptes l’une que l’autre. 

Pourtant le constructivisme a sa dignité, Machiavel était un constructiviste, le naturalisme aussi, pour peu qu’on les manie avec rigueur et non pour aligner du verbiage. 

Voilà pourquoi maintenant j’attends, pour faire bonne mesure, un canular impliquant cette fois ci le ridicule naturaliste.

L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......