LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Baromètre annuel de la confiance Cevipof-OpinionWay.

Les Français et la confiance

2 min

Si tu veux avoir confiance en un être, achète-toi un chien et surtout pas un journaliste.

Baromètre annuel de la confiance Cevipof-OpinionWay.
Baromètre annuel de la confiance Cevipof-OpinionWay.

Oui, parce ce que les Français n’ont absolument pas confiance dans les médias : seuls 23 % leur font confiance. C’est à peu près la morale de cette étude éclairante signée par le CEVIPOF et publiée par Le Figaro. A peu près rien n’inspire confiance aux Français : 9 % ont confiance dans les partis politiques, 13 %, c’est nouveau, ont confiance dans les réseaux sociaux. Bref, selon tous les Français, on nous ment sur tout, sur les chiffres du chômage, de la délinquance et de l’immigration, c’est le sentiment de deux tiers de nos compatriotes. 

A peu près personne n’a confiance dans le personnel politique, alors là les chiffres sont vertigineux : 4 % des Français ont toujours eu confiance en Laurent Wauquiez, 6 % des Français ont toujours eu confiance en Jean Luc Mélenchon, et, pour être parfaitement complet, 9 % des Français sont progressivement devenus confiants en Jean Luc Mélenchon et Laurent Wauquiez. Ce qui veut dire que les Français préféraient acheter une voiture d’occasion à Bernard Madoff plutôt qu’à Wauquiez ou Mélenchon. Entre parenthèse, celle qui s’en sort le moins mal, on ne peut pas dire le mieux, c’est Marine Le Pen, puisqu’elle atteint le chiffre faramineux de 25 % de Français qui lui font aujourd’hui confiance. 1% des Français, 1% éprouve de l’enthousiasme vis-à-vis de la politique… 

Alors qu’est-ce que cette défiance signifie… Que la notion même de tiers de confiance a complètement disparu… Tout se passe comme si les Français refusaient d’avoir foi en quelque chose qu’ils n’avaient pas constaté, fait ou vérifié par eux-mêmes. Nous sommes devenus une nation de Saint Thomas, Saint Thomas priez pour nous… C’est à se demander comment la vie quotidienne est possible, puisque toute vie collective est impossible sans l’existence d’une confiance minimale en autrui — comment traverser un carrefour sans postuler que la voiture qui vient ne va pas accélérer pour vous rouler dessus ? L’existence présuppose la croyance en une multitude de faits, théories et théorèmes que l’on n’a jamais vérifiés par soi-même. Je ne sais pas si la théorie de la relativité générale est vérifiée et cependant on fait comme si…

Au point où nous en sommes, je ne vois qu’une chose : c’est que l’on utilise l’ultra scepticisme dominant pour douter de tout, y compris finalement de nos doutes.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......