LE DIRECT
une professeur de musique accueille des élèves de sixième et leurs familles, le 05 septembre 2001 dans le XVIIIe arrondissement de Paris, pour le premier jour de la rentrée scolaire consacré à une prise de contact.

Les profs, des nantis ?

2 min

Si je voulais résumer la mission flash des députées Aurore Bergé et Béatrice Descamps en un flash, cela donnerait à peu près : « les profs sont des nantis déconnectés des réalités sociales du pays ».

une professeur de musique accueille des élèves de sixième et leurs familles, le 05 septembre 2001 dans le XVIIIe arrondissement de Paris, pour le premier jour de la rentrée scolaire consacré à une prise de contact.
une professeur de musique accueille des élèves de sixième et leurs familles, le 05 septembre 2001 dans le XVIIIe arrondissement de Paris, pour le premier jour de la rentrée scolaire consacré à une prise de contact. Crédits : ERIC FEFERBERG - AFP

Quand je serai grand, je ferai des rapports. Cela donne envie, notamment lorsque l’on lit le rapport confectionné par les députés Aurore Bergé, (LREM) et Béatrice Descamps, (UDI). Un rapport, pardon une « mission flash », c’est comme cela que l’on dit, une mission flash consacrée aux relations école-parents. 

Et si je voulais résumer cette mission flash en un flash, cela donnerait à peu près : « les profs sont des nantis déconnectés des réalités sociales du pays ». 

Vous voyez Marie-Antoinette ? Bon, elle était proche du peuple à en croire les députées Bergé et Descamps par rapport aux enseignants. D’où cette proposition vertigineuse : former les enseignants à la sociologie du quartier où ils enseignent, puisqu’ils sont déconnectés, et leur éviter ainsi de jargonner, de faire leur cours dans un sabir incompréhensible. 

Et les députées Bergé et Descamps en savent quelque chose puisque dans leur mission flash on trouve des mots aussi fleuris que « prétextes inclusifs » et « rituels positifs ». Prétextes inclusifs et rituels positifs cela veut dire, je traduis pour ceux qui ne connaissent pas le volapük technocratique, faire une grosse bouffe parents-profs, où chaque parent apporterait je cite « une spécialité culinaire de son pays » - c’est sûr qu’avec des recettes comme cela l’école est sauvée, la gastronomie va enfin voler au secours de la pédagogie. 

En attendant, avant de former les enseignants à la sociologie des quartiers il serait bon de former les députés, ou en tout cas certains députés, à la sociologie des profs, tellement nantis que leur salaire est pour beaucoup équivalent au salaire médian des Français, tellement nantis qu’on leur demande de jouer bien souvent aux urgentistes dans une société qui se délite. 

Alors avant on connaissait l’expression tirer sur le pianiste, avec ce énième rapport sur l’école, on va enfin apprendre à tirer sur l’urgentiste.

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......