LE DIRECT
Le couturier français Hedi Slimane va prendre les commandes de la maison de prêt-à-porter Céline.

Hedi Slimane chez Céline

1 min

L'arrivée d'Hedi Slimane à la tête de la maison de prêt-à-porter Céline est une vraie évolution, révélatrice y compris pour ceux qui ne connaissent ni Slimane ni Céline.

Le couturier français Hedi Slimane va prendre les commandes de la maison de prêt-à-porter Céline.
Le couturier français Hedi Slimane va prendre les commandes de la maison de prêt-à-porter Céline. Crédits : MARTIN BUREAU - AFP

Une vraie bonne nouvelle, Hedi Slimane va prendre la tête de la maison de prêt-à-porter Céline. Oui, c’est une bonne nouvelle pour ceux qui veulent dépenser un mois de salaire dans l’achat d’un sweat-shirt. C’est une double bonne nouvelle d’ailleurs, puisque jusqu’à présent seules les femmes pouvaient se ruiner en Céline, et désormais les hommes le pourront aussi. Jusqu’ici, seules les femmes étaient sommées de s’habiller en 32, mais on peut compter sur Hedi Slimane pour obliger les hommes à porter des pantalons extra extra-slim, genre pas plus large qu'un coton tige par jambe de pantalon. 

Pour le reste, l’arrivée d’Hedi Slimane est une vraie évolution, révélatrice y compris pour ceux qui ne connaissent ni Slimane ni Céline. 

Présentons Céline tout d’abord : probablement la maison de couture la plus bourgeoise, les méchantes langues auraient dit il y a quelques années, « la plus mémerophile de la place », de quoi habiller le 16e arrondissement de Paris, et encore, pas la totalité du 16e. Et Slimane dans tout cela ? Eh bien c'est justement tout l’inverse, un couturier qui a construit sa réputation sur le rock, le rock rebelle, mauvais garçon, ami des rocks stars, remercié de chez Yves Saint Laurent parce qu'il était trop rock et que cela pouvait faire fuir la clientèle. 

Oui mais voilà, aujourd’hui c’est le rock qui fait vendre, plus c’est destroy plus c’est cool, et c’est cela la nouveauté : les symboles les plus conservateurs du capitalisme se saisissent de ce qui était censé être il y a quelques années la subversion incarnée. 

Il y a peu Hedi Slimane était le rock fait homme, le voici choisi pour faire rocker une marque « dadame ». Si ça continue ainsi, dans quelques années, Louis Vuitton choisira un zadiste pour diriger son style et proposer la première collection punk à chiens. Tiens d’ailleurs, en voilà une idée pour Céline, Hedi Slimane et Bernard Arnault qui possède Céline : puisqu’il n’y aura pas d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, pourquoi ne pas y faire de la mode ? 

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......