LE DIRECT
Un journal présentant des "Fake news"

Le délit de "fake news" n’est pas laïc

2 min

La loi sur les fake news est directement inspirée par la Bible, et ça, ce n’est pas très républicain.

Un journal présentant des "Fake news"
Un journal présentant des "Fake news" Crédits : RichVintage - Getty

J’ai un argument de plus contre la loi relative aux fake news : ce n’est pas une loi laïque. La loi sur les fake news est directement inspirée par la Bible, et ça, ce n’est pas très républicain. 

La Bible luttait déjà contre les fake news, par exemple dans le Lévitique, il est écrit « tu ne répandras point calomnie parmi ton peuple ». Le Livre de l’Exode ne dit rien sur Russia Today, mais c’est tout comme. 

Fake News en hébreu se dit "Lachon Hara", et c’est très grave, ce serait même, nous disent de grands et très sages rabbins, une faute plus grave encore que celles que la Bible considère comme les trois péchés capitaux : l’idolâtrie, autrement dit le fait d’adorer de faux dieux, je ne sais pas moi Neymar, Karl Marx ou Nutella, la débauche, bon ça, pas la peine de définir, voire le meurtre. 

Pire encore contre ceux qui forgent des fake news, qui font du Lachon Hara, il est dit qu’il ne peut pas y avoir de pardon puisqu’ils pêchent de trois manières possibles : par leur âme, leur corps et leur intelligence. Maïmonide explique ainsi que la calomnie abaisse non seulement son auteur mais aussi celui qui croit en ces mensonges au lieu de les ignorer, parce que sans le crédule, les fake news ne pourraient pas se répandre. 

C’est ainsi que la plupart des malheurs des hommes proviennent de la calomnie, à commencer, selon le Talmud, par la destruction du second temple de Jérusalem en 70, et je ne vous parle pas des autres calomnies formulées contre les juifs ou contre les musulmans, puisque bientôt, il y a le journal de 7 heures. 

Tout ça pour vous dire que non, décidément, le délit de fake news n’est pas laïc, tellement peu laïc que les tribunaux rabbiniques distinguaient en réalité trois types de fake news : l’indiscrétion, la calomnie, et la médisance. Bref, un peu plus et l’on considérera que la loi contre les fake news est un nouveau complot juif.

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......