LE DIRECT
L’acteur Jared Leto en interview après une projection de Blade Runner 2049, à San Francisco le 05 octobre 2017.

Blade Runner : objets animés, avez-vous une âme ?

2 min

Pourquoi l’idée de Blade Runner, autrement dit les thèmes inspirés par le romancier de Science-Fiction Philip K Dick ont-ils autant le succès ?

L’acteur Jared Leto en interview après une projection de Blade Runner 2049, à San Francisco le 05 octobre 2017.
L’acteur Jared Leto en interview après une projection de Blade Runner 2049, à San Francisco le 05 octobre 2017. Crédits : Kimberly White - AFP

J’ai préféré aller voir le dernier Blade Runner 2049, sur lequel mon esprit charitable ne s’étendra pas, on ne va pas débuter la semaine en disant des méchancetés. D’autant plus que l’essentiel n’est pas là, pourquoi l’idée de Blade Runner, autrement dit les thèmes inspirés par le romancier de Science-Fiction Philip K Dick ont-ils autant le succès ?

Voici une hypothèse : Philip K. Dick marque une étape nouvelle dans la littérature, en matière de psychologue des personnages. Pour le dire en quelques mots, il existe trois périodes dans l’histoire de la littérature. La première période rassemble des héros, roman de chevalerie et autres. Et dans les romans de chevaleries, les héros agissent, ils sont célèbres pour leurs actions et rien de plus. Quelques siècles plus tard, la littérature est le lieu d’une réflexion sur la psychologie des personnages. L’exemple absolu de cela, c’est le personnage proustien, lequel n’a plus qu’une intériorité, plus qu’une psychologie, ce qu’il fait par ailleurs n’a pas grande importance. Enfin, dernière étape, le héros chez K. Dick, et là il ne s’agit plus d’agir ou d’avoir une intériorité, puisque la question qui se pose souvent chez K. Dick est celle de la conscience. En d’autres termes, en avoir ou pas.

Une question traverse les deux Blade Runner : a-t-on affaire à un homme ou à un robot, autrement dit a-t-on affaire à un être doué de conscience ou à une mécanique douée d’intelligence ? Dans le premier comme dans le second Blade Runner, une seule question est posée, a-t-on affaire à une machine, même si la supposée machine se demande si elle en est une. En somme, la série des Blade Runner répond à une vieille interrogation : objets animés avez-vous une âme ? Mais cette question ce sont désormais les objets animés qui se la posent.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......