LE DIRECT
Neymar pose avec sa coupe de joueur de l’équipe de l’année pendant la « Best FIFA Football Awards » à Londres, le 23 octobre 2017.

Si vous êtes Neymar...

2 min

Je ne connaissais rien au football, j’ignorais il y a trois mois l’existence de Neymar. Mais depuis que je l’ai découvert, je suis absolument fasciné par cet homme et notamment par ses lubies, manies et autres idiosyncrasies que le parisien détaille aujourd’hui.

Neymar pose avec sa coupe de joueur de l’équipe de l’année pendant la « Best FIFA Football Awards » à Londres, le 23 octobre 2017.
Neymar pose avec sa coupe de joueur de l’équipe de l’année pendant la « Best FIFA Football Awards » à Londres, le 23 octobre 2017. Crédits : Alexander Hassenstein - FIFA - Getty

Disons pour faire court que Neymar ne fait à peu près rien comme tout le monde. Il est de fort méchante humeur sur le terrain, il essuie des cartons rouges, refuse de jouer collectif, ce qui, pour le ping-pong ne poserait pas problème, mais pour le football, avouez-le est beaucoup plus problématique, parce que voilà Neymar ne fait rien comme tout le monde, tout le monde étant les autres clampins à crampons qui s’échinent à courir à ses côtés pour attraper la « baballe ». Et en fait c’est cela qui m’intéresse.

Si vous êtes dans un gars normal dans une entreprise, on vous suggère de vous tenir à carreau, de mettre votre subjectivité dans votre poche et d’attendre le retour à votre domicile pour vous singulariser. En revanche si vous êtes une star, si vous êtes un Neymar, plus vous êtes singulier, ingérable, dingue, imbuvable, impossible, plus vous êtes absolument génial et définitivement irremplaçable. C’est cela l’injustice, qui fait que l’on est prêt à supporter l’insupportable si vous êtes une star, et que l’on ne vous passera rien si vous êtes un quidam, plus vous êtes subjectif et vous-même quand vous êtes Neymar, plus vous serez adulé, plus vous êtes subjectif si vous êtes n’importe qui, plus vous êtes inemployable. C’est ainsi que le monde de l’entreprise est devenu un étrange terrain de foot, où il est demandé à la plupart de laisser sa personnalité au vestiaire, sauf si l’on est un Neymar.

L'équipe
Production
À venir dans ... secondes ...par......