LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président du MEDEF Pierre Gattaz arrive à l'Hotel Matignon à Paris, le 17 octobre 2017 pour parler de la réforme de l'assurance chômage.

Tout le monde chôme

3 min

La lutte contre le chômage progresse…Grâce à cette proposition de Pierre Gattaz, laquelle consiste à effectuer un contrôle journalier de la recherche d’emploi effective des chômeurs. Et c’est vrai que cela pourra résoudre de nombreuses choses...

Le président du MEDEF Pierre Gattaz arrive à l'Hotel Matignon à Paris, le 17 octobre 2017 pour parler de la réforme de l'assurance chômage.
Le président du MEDEF Pierre Gattaz arrive à l'Hotel Matignon à Paris, le 17 octobre 2017 pour parler de la réforme de l'assurance chômage. Crédits : BERTRAND GUAY - AFP

Si les chômeurs sont contrôlés quotidiennement, il faudra embaucher de nombreux contrôleurs de chômeurs et peut-être même contrôler les contrôleurs, ce qui supposera de nombreuses autres embauches.

L’idée sous-jacente à cette volonté de contrôle, est de vérifier que les chômeurs cherchent effectivement à retrouver du travail, qu’ils sont suffisamment souples et actifs dans leur recherche d’emploi. Une vraie bonne proposition comme on les aime, c’est-à-dire inapplicable, uniquement bonne à renforcer un préjugé sur la paresse de certains chômeurs. D’autant que cette souplesse, ces efforts, sont formulés à sens unique. Les chômeurs doivent en rabattre sur leurs recherches en matière de chômage – et si les employeurs faisaient aussi preuve de souplesse dans leurs embauches ? Car la plupart des offres d’emploi concernent des surdiplômés, jeunes et dotés d’une vieille expérience, excluant de fait une majorité de candidats potentiels. Ces offres d’emploi ultra spécialisées constituent des freins à l’embauche, et les freins à l’embauche contribuent à maintenir le chômage à un niveau élevé, puisque les hommes se fournissent du travail les uns les autres.

Puisque l’on demande aux chômeurs d’être raisonnables dans leur recherche d’emploi, pourquoi ne demande-t-on pas aux entreprises d’être raisonnables dans leurs embauches ? Parce que sinon, c’est toujours l’autre qui est considéré comme déraisonnable et c’est pour cela que tout le monde chôme.

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......