LE DIRECT
 Cyril Hanouna lors du lancement de la chaîne C8 en octobre 2012.

Cyril Hanouna au patrimoine mondial de l’Unesco

1 min

S’il faut classer Cyril Hanouna au patrimoine mondial de l’humanité, c’est qu’il a beaucoup fait pour préserver le socle anthropologique judéo-arabe, en somme, la culture séfarade.

 Cyril Hanouna lors du lancement de la chaîne C8 en octobre 2012.
Cyril Hanouna lors du lancement de la chaîne C8 en octobre 2012. Crédits : LIONEL BONAVENTURE - AFP

IL faudrait classer Cyril Hanouna au patrimoine mondial de l’Unesco. Oui, et France Culture va s’engager dans ce combat pas plus tard que tout de suite. Alors bien sûr, vous vous demandez peut-être pourquoi ? 

S’il faut classer Cyril Hanouna au patrimoine mondial de l’humanité, c’est qu’il a beaucoup fait pour préserver le socle anthropologique judéo-arabe, en somme la culture séfarade, la culture des juifs orientaux, et ce, malgré la poignée d’ashkénazes radicalisés - les ashkénazes sont les juifs de l’Est -,  qui estiment que « culture séfarade » est un oxymore. 

Cyril Hanouna a beaucoup fait pour introduire dans la conversation nationale des mots comme « Rassrah »,  « Darka », « Aziz ». Et figurez-vous que la prochaine émission que lance Cyril Hanouna sur C8 s’appelle « Scoumoune », la malchance. 

Enfin, c’est un peu plus compliqué que cela, puisque chez les séfarades et les ashkénazes tous les mots commençant en « SC » forment le vocabulaire de la poisse, du pas de chance, il y a donc « Scoumoune », « Schlemiel » et « Schlemazel ». 

La « scoumoune » est une prénotion, elle désigne la malchance en général, le « schlemiel » et le « schlemazel » désignent au contraire les causes de cette malchance.  

C’est ainsi qu’en yiddish le schlemazel est un malchanceux, mais un malchanceux qui a décidé d’ignorer sa malchance. Le monde est structuré autour du dialogue entre les schemiels et les schlemazel, comme le taoïsme est structuré autour du Yin et le Yang

Les schlemazel sont des malchanceux tandis que les schlemiels sont des maladroits qui attirent le mauvais sort. Le schlemiel renverse la soupe et il la renverse sur le schlemazel. Par exemple, François Fillon est un schlemiel, son ex-directeur de campagne, Patrick Stefanini est un schlemazel, mais il est encore trop tôt pour savoir si Les Républicains ont la scoumoune

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......