LE DIRECT
Gobee.bike retire ses vélos en libre-service du marché français

Vélos en "free floating" et moralité des Français

2 min

Gobee.bike, la société de "vélos papillon", quitte la France. Pour les uns, c’est la preuve que notre pays est le siège d’incivilités terribles. Pour les autres, c’est la preuve que les vélos fournis par Gobee bike sont de la camelote.

Gobee.bike retire ses vélos en libre-service du marché français
Gobee.bike retire ses vélos en libre-service du marché français Crédits : Chesnot - Getty

La France a un petit vélo dans la tête. Oui, un vélo en free floating (on dit « vélo papillon » en français), autrement dit le vélo que vous prenez n’importe où et reposez n’importe où, on devrait peut-être même dire n’importe comment. On a en effet appris ce week-end que l’une de ses sociétés, Gobee. bike, quittait définitivement la France suite aux dégradations perpétrées sur leur flotte de vélos. 

Gobee.bike quitte la France et une polémique s’en suit. Pour les uns, c’est la preuve que notre pays est le siège d’incivilités terribles, incapable de prendre soin d’un bien commun. Pour les autres, c’est au contraire la preuve que les vélos fournis par Gobee. bike sont de la camelote, un péché face au développement durable, la distribution de vélos jetables, que les Parisiens ont fort logiquement jetés. 

Le problème, c’est que les différentes enquêtes sur les incivilités des Français ne résoudront pas cette querelle car, du point de la moralité, le Français occupe une place moyenne.

C’est ce que démontre par exemple le test diplomatique réalisé dans les années 2000 : combien le corps diplomatique français à New-York a récolté d’amendes de la circulation, sachant qu’il ne les payerait pas, comparé aux autres représentations diplomatiques ? Alors, les moins moraux étaient les diplomates koweïtiens, les plus moraux, les diplomates scandinaves. Et la France occupait quant à elle une place moyenne, au 78ème rang sur 150 pays, en compagnie de l’Inde et du Laos. Les seuls pays d’Europe de l’Ouest qui devancent la France en nombre d’infractions sont l’Italie, l’Espagne et le Portugal. 

De quoi mettre d’accord ceux qui fustigent notre immoralité, et ceux qui incriminent ces fichus vélos : la moralité des Français est semblable à ces vélos, elle est médiocre.

Intervenants
  • Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......