LE DIRECT
 Ghaleb Bencheikh

Ghaleb Bencheikh : "L’éducation et la culture sont des antidotes à la radicalisation"

26 min
À retrouver dans l'émission

Après une séquence de trois semaines concernant le voile et la place de l'islam dans notre société, nous recevons Ghaleb Bencheikh, islamologue, président de la Fondation de l'islam de France et producteur de l’émission "Questions d'islam", le dimanche de 7h05 à 8h sur France Culture

 Ghaleb Bencheikh
Ghaleb Bencheikh Crédits : Godong - Universal Images Group - Getty

Après trois semaines de polémiques, souvent hystériques, autour du voile et de la place de l'islam dans la société, deux attaques, l'une dans une préfecture de police, l'autre devant une mosquée, une loi votée au Sénat et un Président qui sort de sa réserve, parfois de façon contradictoire, jusqu'à accorder un entretien de douze pages à l’hebdomadaire ultraconservateur Valeurs actuelles parlant de laïcité, d’islam, de communautarisme et d’immigration, il est peut-être temps de clore, au moins provisoirement, cette séquence paroxystique de la République. Mais comment passer de l’incendie à l’appel au calme ? Comment, dans un climat délétère, et alors qu'on s'apprête à commémorer les attentats de 2015, tenir sur la ligne de crête, entre ceux qui crient "halte au racisme antimusulman" voire au « maccarthysme musulmanophobe » et ceux qui s’inquiètent que la laïcité soit menacée au point de tenir des discours rétrogrades ?

C'est ce que tente de faire notre invité.

Ghaleb Bencheikh, islamologue, président de la Fondation de l'islam de France et producteur de l’émission "Questions d'islam", le dimanche de 7h05 à 8h sur France Culture :

Il est facile de se défausser sur les médias. Il faut moins de pusillanimité ou de frilosité de la part des philosophes, des intellectuels et des théologies. Ils leur incombent de prendre la parole pour se faire entendre. C’est que j’essaie, de mon possible et à mon niveau, de faire dans “Questions d’Islam” sur nos ondes. De manière générale, je déplore pour ma part, une incurie au sens premier du terme, une incompétence et une volonté pour certains de s’aligner sur le courant le plus orthodoxe pour ne pas dire le plus radical. 

Il faut avoir un débat raisonné et rationnel d’abord intra-islamique et après au sein de la société française. 

Nous avons entendu que nous acheminons vers les affrontements à petits pas et que cette guerre civile s’annonce à bas bruit : raison de plus pour ne pas y céder et raison de plus pour tenir fermement sur les valeurs qui nous sont communes et qui sont celles de la République, celles du droit positif; celles de la volonté de bâtir une société solidaire; fraternelle et prospère, sous la voûte commune de la laïcité et en scellant davantage le pacte républicain. 

Notre nation est encore traumatisée, convalescente et résiliente. Il faut donc la guérir. Et pour ce faire, il faut de la bonne volonté. L’éthique et la responsabilité recommandent de voir d’abord chez soi et en soi, ce qu'il ne va pas et notamment : les manquements à l’intelligence; à la solidarité et à la volonté de sortir par le haut. Que les pouvoirs publics et l’ensemble de citoyens s’y mettent. 

La Fondation de l'Islam de France, laïque et reconnue d’utilité publique est plus que nécessaire de nos jours pour œuvrer aux moins sur ces trois champs : l’éducation, la culture et le social.

Ne laissons pas de place aux balivernes des imams auto-proclamés.  

L’islamologie doit recouvrer ses lettres de noblesse en tant que discipline notamment à l’Université.  

J’ai instauré une _UPI -Université Populaire Itinérante_, avec laquelle nous allons de ville en ville, de cité en cité, pour aider les jeunes délaissés et qui n’ont d’autres choix de se tourner vers un discours rigoriste religieux voire radicale ou la drogue et la délinquance...  

L’éducation est le meilleur antidote de la radicalisation.  

Choix musical de l'invité ♪♫

  • Titre : "Mother" du groupe Pink Floyd -Album "The Wall" - 1979
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin...

Chroniques

8H30
3 min

A propos d'ailleurs

Conan et les barbares
8H45
4 min

L'Idée culture

Giancarlo de Cataldo : "J'aime sa sensualité et son mysticisme, son amour charnel des femmes et son inspiration divine"
Intervenants
  • islamologue, président de la Fondation de l'islam de France et producteur de l’émission "Questions d'islam", le dimanche de 7h05 à 8h sur France Culture
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......