LE DIRECT
L'historien Benjamin Stora.

Benjamin Stora : "Le mouvement de contestation en Algérie n'est pas prêt de s'arrêter"

27 min
À retrouver dans l'émission

Il y aura un an le 22 février que le Hirak, mouvement de contestation populaire en Algérie, a commencé. Une élection présidentielle plus tard, les manifestations perdurent dans le pays. Quelle Algérie après Bouteflika? Le regard de l'un des meilleurs historiens du Maghreb Benjamin Stora.

L'historien Benjamin Stora.
L'historien Benjamin Stora. Crédits : Joel Saget - AFP

Il y a un an, le 22 février, les Algériens descendaient massivement dans la rue pour protester contre un 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika. Le 1er mars 2019, les manifestations mobilisaient 3 millions de personnes et un mois plus tard le président démissionnait. Le 12 décembre dernier, Abedlmadjid Tebboune remportait l’élection présidentielle.

Hier, à deux semaines du premier anniversaire du Hirak, ce mouvement de contestation algérien, le pays a de nouveau investi les rues de la capitale pour exprimer son rejet de la classe politique et réclamer un véritable changement du paradigme politique en Algérie. Ce vendredi était le 51e consécutif de mobilisation populaire. Nous en parlons avec notre invité, l'historien Benjamin Stora auteur de nombreux ouvrages sur l'Algérie et la colonisation,dont le dernier  Retours d'histoire. L'Algérie après Bouteflika est paru en janvier chez Bayard.

Ce n'est pas un simple mouvement mais une révolution citoyenne qui met en mouvement des centaines de milliers de personnes et bouscule toutes les règles (...) C'est passionnant de voir comment une société se réapproprie une partie de son histoire alors que l'histoire s'accomplit elle-même. On n'en connaît pas la fin mais le mot d'ordre reste le même : la séparation du politique et du militaire.

C'est une tradition de la société algérienne que de s'inscrire dans une matrice révolutionnaire : on a toute une série de points de repères historiques dans les imaginaires collectifs qui sont en rapport avec le refus. La fabrication de l'Etat-Nation, en Algérie, s'est opérée par l'engagement, par la guerre et par la rupture avec le système établi. 

Il faut solder l'histoire certes, mais encore faut-il la connaitre. Le problème est qu'on la connaît mal. A chaque film qui sort, à chaque livre qui parait il y a toujours un chantage à la repentance, une volonté de discréditer cette parole. (...) A force de prendre du retard sur cette question, fleurissent les récits identitaires, communautaires et falsifiés. C'est tout l'enjeu de la transmission de l'histoire académique à la société française.   

L'essayiste et écrivain Kamel Daoud, invité d'honneur du Festival Maghreb-Orient des Livres, est intervenu par téléphone dans l'émission. Il a prononcé la conférence inaugurale hier sur le thème "Que faire de l'ex-colonisateur?".

Pendant des siècles, on s'est posé la question de "Que faire du colonisé ?" une fois que celui-ci était vaincu. Aujourd'hui, avec l'immigration, la mondialisation et les livres d'histoire, on est obligé de se poser la question de : "Que faire de l'ex-colonisateur ?". Faut-il lui pardonner, l'inviter chez soi, faire du commerce avec lui, habiter chez lui ?

ll y a en France une amnésie et en Algérie, une hypermnésie. D'un côté, on veut oublier, de l'autre on ne veut que construire. Nous avons besoin de sortir du culte de la mémoire pour aller vers la responsabilité et quitter le confort du post-colonial. 

Pour aller plus loin : 

Le Choix musical de Benjamin Stora ♪♫

  • Alger Alger - Lili Boniche

Chroniques

8H30
3 min

A propos d'ailleurs

Lesbos : une tragédie européenne
8H45
4 min

L'Idée culture

Arno Bertina : "Le corps peut avoir une puissance de désir et de désordre colossale"
Intervenants
  • Historien, membre du conseil d'administration de l'Office français de l'immigration et de l'intégration, et ancien président du conseil d'orientation de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......