LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean-Louis Debré

Jean-Louis Debré : "Un remaniement ne change rien. C'est la politique qui fait changer les choses"

30 min
À retrouver dans l'émission

Remaniement, an II d’Emmanuel Macron, Constitution de la Vème République, état des parties politiques… Le regard de l'homme d'Etat Jean-Louis Debré qui fut ministre, président de l'Assemblée Nationale et du Conseil Constitutionnel.

Jean-Louis Debré
Jean-Louis Debré Crédits : JOEL SAGET - AFP

Je ne comprends pas la démission du ministre de l’intérieur. C’est la conséquence du dépérissement de l’autorité de l’Etat. Quand vous êtes ministre de l’intérieur vous êtes au cœur de l’Etat et vous ne quittez pas l’Etat. Vous devez faire au moins cinq ans quand vous avez été élu à la tête de l’Assemblée Nationale. Quand vous êtes président de l’Assemblée Nationale, la constitution a dit que le président était élu pour 5 ans, vous faites au moins  5  ans pour assurer la continuité et l’autorité et le prestige de l’Etat, mais au gré des envies des humeurs, on change . Non, cela montre bien que ce qui se passe n France, c’est l’effondrement de la notion d’Etat, toute la Vème République a été fondée sur l’autorité de l’Etat, or aujourd’hui, ce n’est le plus le cas, c’est ce qui préoccupe les français qui ont le sentiment que les hommes politiques se préoccupent plus de leur avenir personnel que de l’avenir de la France.

On refuse la continuité de l’effort, l’autorité, on veut même modifier la constitution. C’est à l’image de notre société. (…) La multiplication de lois, tout le monde s’y met au nom de la modernité. La Vème République, elle a traversé des cohabitations, des crises comme 68, des changements de majorité, et elle est toujours là.

La politique ce n’est pas occuper des postes en fonction de ses intérêts personnels, c’est porter des projets. (…) Construisons la vraie Europe. Faisons en sorte que l’Europe soit lisible. Mais l’Europe est incapable de faire une fiscalité, une politique migratoire. Sur les grands défis, on ne veut pas intervenir.

Le choix musical de Jean-Louis Debré : Le chant des partisans.  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
8H30
3 min
La Revue de presse des Matins du samedi
Le PS, les programmes d’Histoire et l’indifférence.
8H45
5 min
Mon oeuvre à moi
Janine Mossuz-Lavau : " Qu’est-ce que je serais devenue si mes parents étaient devenus collabos ?"

Bibliographie

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......