LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jeremy Rifkin.

Jeremy Rifkin : "Le New Deal vert doit se construire à l’échelle locale"

32 min
À retrouver dans l'émission

Dans la foulée du Plan climat présenté cette semaine par Ursula Von der Leyen, l'essayiste et économiste américain détaille sa vision d'un Green New Deal et se projette dans une civilisation post-fossile, portée par la révolution numérique et les marchés.

Jeremy Rifkin.
Jeremy Rifkin. Crédits : JORGE ZAPATA/EPA/MaxPPP - Maxppp

La survie de l'espèce humaine est menacée, et nous détournons le regard. La jeunesse seule se mobilise, constate le penseur américainJeremy Rifkin, qui conseille aussi bien des collectivités locales françaises que des chefs d'Etats européens ou chinois. 

Après avoir théorisé "La troisième révolution industrielle" dans son best seller mondial, dans Le New Deal Vert Mondial. Pourquoi la civilisation fossile va s'effondrer d'ici 2028 - Le plan économique pour sauver la vie sur Terre, Rifkin affirme que la troisième révolution industrielle se bâtira à l'échelle locale. Et nul besoin de créer de nouveaux impôts pour la financer :  l'argent est dans les fonds de pension, prêts à investir en masse dans les énergies vertes, sur fond de capitalisme en pleine mutation.

A chaque conférence de l'ONU, les dirigeants dressent des listes des projets isolés qui ne forment en rien une nouvelle vision du monde. Tous les jeunes doivent comprendre que nous sommes dans l’extinction de la vie sur terre. L’espèce humaine est en péril, et nous dormons. Ceux qui se réveillent, ce sont les jeunes, ceux qui ont quitté les salles de classe et les bureaux pour réclamer un Green New Deal.

La précédente révolution industrielle a reposé sur une centralisation de nouveaux moyens de communication, des énergies fossiles et de moteurs à combustion interne. Cette infrastructure a connu son pic de performance il y a vingt ans. Elle est en train de mourir. Nous sommes à l’aube d’une troisième révolution industrielle avec une nouvelle convergence des communications, de la mobilité et de l’énergie.

Les grandes organisations comme Facebook, Twitter ou Alibaba qui utilisent nos données et les commercialisent ne seront plus là dans vingt ans. Nous mettons en place un internet des objets avec des capteurs qui permettent à tous de contrôler nos propres informations. Ces capteurs que nous mettons dans nos réfrigérateurs et dans nos maisons produisent une quantité de données tellement énormes que Facebook ou Twitter ne peut pas les gérer. 

Il n'y aura pas besoin de nouvel impôt. Nous avons des milliers de milliards de dollars dans les fonds de pension, qui sortent de l'énergie fossile et qui veulent investir dans les énergies propres. Les travailleurs veulent placer leur argent dans des obligations vertes. A charge aux gouvernements, locaux et nationaux, d'élaborer des plans d'infrastructure.

Le capitalisme est en train de se métamorphoser : on passe d'un modèle de vendeurs et acheteurs à celui de fournisseurs et d'utilisateurs. C’est un changement de business model et ceux qui avancent le plus vite sont ceux qui agissent en dehors du monde capitaliste que nous connaissons. 

Le choix musical de Jeremy Rifkin 

John Denver - Rocky Mountain High

Chroniques
8H30
3 min
A propos d'ailleurs
Mexique : la littérature, le réel, et l'autodafé
8H45
4 min
Mon oeuvre à moi
Bernard Werber : "Le Radeau de la Méduse est une ode à ceux qui gardent espoir"
Intervenants
  • économiste, essayiste, conseiller politique et activiste américain
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......