LE DIRECT
Premier meeting du mouvement "Place Publique" à Montreuil le 15 novembre 2018.

Jo Spiegel : "On ne naît pas citoyen, on le devient !"

20 min
À retrouver dans l'émission

En ce jour de mobilisations et de blocages et à deux jours du Congrès des maires de France, comment répondre aux différentes colères qui montent ? Avec Jo Spiegel, maire de Kingersheim et coprésident du nouveau mouvement « Place publique ».

Premier meeting du mouvement "Place Publique" à Montreuil le 15 novembre 2018.
Premier meeting du mouvement "Place Publique" à Montreuil le 15 novembre 2018.

Jo Spiegel est maire de Kingersheim, une commune de 13000 habitants dans le haut Rhin, à quelques kilomètres de Mulhouse, depuis 1989. C'est l'un des pionniers de la démocratie participative, au sens où il réfléchit depuis des années à la meilleure façon d'associer ses administrés aux décisions et aux projets communs. Aujourd'hui il préfère parler de "démocratie-construction".

Il est également à l'initiative avec Raphaël Glucksmann du nouveau mouvement politique "Place publique", lancé il y a quelques jours et inauguré jeudi 15 novembre à Montreuil.

Il nous livre son sentiment sur les mobilisations des Gilets jaunes en France et sur la colère qui les accompagne : 

Il y a un sentiment d’injustice sociale et d’inégalités territoriales, un sentiment d’être floué en étant dans la ruralité et la périphérie. 

Parmi les gens modestes, je constate souvent une dignité incroyable. On les culpabilise sur le réchauffement climatique alors qu’ils en sont les moins responsables. 

Il faudra un jour ouvrir une agora  sur l’écologie sociale et populaire. La pire des choses, c’est la récupération politicienne, on n’est pas les seuls acteurs des transformations de la société, il faut apprendre à écouter cette colère. Il faut retricoter du lien social, du dialogue, aller vers une révolution démocratique. Aujourd’hui, on est dans une paresse démocratique, on est dans un régime présidentiel alors qu’il faut recréer une vraie démocratie. »

On est dans un déficit de l’idée du bien. C’est le fruit du libéralisme. Ma responsabilité en tant que maire consiste à ne pas m’adresser à des consommateurs, mais à des citoyens de Kingersheim. C'est ce que je fais avec les conseils participatifs.

Il faut arrêter le mouvement actuel du haut vers le bas en France, celui qui va marcher c’est le mouvement inverse du bas vers le haut. 

Le choix musical de Jo Spiegel, Blowin' in the wind de Bob Dylan : 

Bob Dylan , c’est le plus grand. Il a accompagné avec Joan Baez mes années d’étudiant. Leurs convictions m’habitent pour une société pacifique, émancipée et fraternelle.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques

8H30
4 min

La Revue de presse des Matins du samedi

Gilets jaunes, Tacos et Démocratie participative
8H45
7 min

L'Idée culture

Florence Dupont: " Ce que j'ai découvert avec ce livre ce n'est pas un monde, mais la multiplicité des mondes"
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......