LE DIRECT

Manon Garcia : "Metoo a eu un véritable effet sur les jeunes"

24 min
À retrouver dans l'émission

Alors qu’ont lieu ce weekend, une marche contre les violences sexistes et sexuelles et la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, nous recevons la philosophe Manon Garcia, qui pense le féminisme à l'aune de la notion de "soumission".

Crédits : (c) Claire Simon

Manon Garcia au sujet de la Marche contre les violences faites aux femmes prévue ce samedi 24 novembre : 

Cette marche, c’est un appel au pouvoir politique pour que les choses changent. Que le gouvernement passe à l’acte. Les dernières actualités sont très déprimantes, l’affaire Georges Tron, Tariq Ramadan, on a l’impression que chaque jour apporte une nouvelle impunité et remet en cause la parole des femmes. 

Il ne faut pas mettre au compte de la soumission des femmes les actes de violences sexuelles. Je pense que c’est anti-féministe. La violence des hommes est surtout culturelle. On donne des excuses aux hommes, cette violence est validée par la société et cela commence dans les cours de récréations. 

Les femmes qui votent pour Donald Trump sont solidaires avec leurs hommes, leurs maris. Elle ne le sont pas avec les femmes. Elles ont à cœur de protéger les hommes qu’elles aiment, plus que de défendre les femmes. (...) 

Les femmes sont conditionnées à la soumission en quelque sorte, donc ne pas se soumettre c’est déjà aller contre ce pour quoi on a été programmé.

Une femme qui se fait des injections de botox, ou qui s’affame pour rentrer dans une taille 36 est parfois plus soumise qu’une femme voilée.

Le changement des mentalités doit intervenir très tôt :

Il faut voir comment on construit les mentalités des petites filles à attendre le prince charmant, il faut les élever comme les petits garçons : à être des battantes.

Le choix musical de Manon Garcia : la reprise de l'hymne féministe "Debout les femmes" par trente-neuf chanteuses, à l'occasion de la Journée du 25 novembre...

Chroniques

8H30
6 min

La Revue de presse des Matins du samedi

Les gilets jaunes, le féminisme intersectionnel et l’ère de la « post-vérité »
8H45
5 min

L'Idée culture

Sandra Laugier "Les séries télévisées produisent de la pensée"
Intervenants
  • philosophe, Junior Fellow à la Society of Fellows de l’université de Harvard
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......