LE DIRECT
Façade du Grand Palais

Chris Dercon, directeur du Grand Palais : "Depuis l'origine, c'est un lieu de culture qui doit appartenir au public"

19 min
À retrouver dans l'émission

Chris Dercon, président de RMN - Grand Palais, est l'invité de Chloë Cambreling à l'occasion de l'événement "Au jour le jour" organisé avec l'artiste Franck Scurti.

Façade du Grand Palais
Façade du Grand Palais Crédits : BERTRAND GUAY / AFP - AFP

Installation, exposition ou projet ? Rien de cela. L'idée, aussi simple qu'invraisemblable, est bien réelle : tout l'été durant, l'artiste sculpteur Franck Scurti installe son atelier dans la nef du Grand Palais. Un geste post-confinement pour montrer la création en action. 

Le Grand Palais devenu atelier de création

A l'oeuvre derrière cette initiative, Chris Dercon, directeur du Grand Palais et président de la Réunion des musées nationaux (RMN), a découvert le travail de Franck Scurti en 1991 dans une galerie d'Anvers, dans sa Belgique natale. "Depuis, j'ai continué à suivre son travail, et il m'a paru être le candidat idéal pour occuper le Grand Palais, qui serait autrement vide cet été, et en faire un grand atelier".

Plutôt que des installations spectaculaires dont le Grand Palais à l'habitude, son directeur a choisi pour cette réouverture "à l'ère post-Covid" de travailler à une échelle humaine. Fasciné par le pourquoi et le comment de la création artistique, Chris Dercon ouvre ainsi les portes du monumental atelier au grand public (chaque samedi et dimanche, de 16h à 19h, à partir du 17 juillet 2020) afin de montrer ce qu'est le processus créatif d'un artiste. Ce dernier, si tant est qu'il est  présent dans son atelier aux heures de visite, ne manquera pas de s'entretenir avec les visiteurs. "Franck Scurti est un commentateur incroyable ! Je suis très curieux de ce que va être cette rencontre, ou peut-être cette confrontation, entre le public et l'artiste".

Au jour le jour, c'est le nom de cet événement hors du commun, au cours duquel Franck Scurti, entre autres, collectionnera chaque jour lors de son trajet vers son atelier du Grand Palais, un objet, voire un déchet, petite relique du quotidien autour de laquelle le travail du sculpteur s'est concentré plus d'une fois. Une fois ramassés, les déchets seront enfilés sur un long fil suspendu à travers la nef du Grand Palais, fil lui-même composé à partir de vieux lacets de chaussure. 

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......