LE DIRECT
ELSA SAHAL, FONTAINE, 2012. PARCOURS HORS LES MURS DE LA FIAC AU JARDIN DES TUILERIES, PARIS. PHOTO : DENIS AMON

Elsa Sahal, sculptrice du genre

14 min
À retrouver dans l'émission

Elsa Sahal, sculptrice, est l'invitée de Chloë Cambreling. Son oeuvre "Fontaine", interprétation féminine du Manneken-Pis et référence amusée à l'oeuvre de Marcel Duchamp, sera exposée à l'occasion du "Voyage à Nantes", sur la place Royale. "Le Voyage à Nantes" aura lieu du 8 août au 27 septembre.

ELSA SAHAL, FONTAINE, 2012. PARCOURS HORS LES MURS DE LA FIAC AU JARDIN DES TUILERIES, PARIS. PHOTO : DENIS AMON
ELSA SAHAL, FONTAINE, 2012. PARCOURS HORS LES MURS DE LA FIAC AU JARDIN DES TUILERIES, PARIS. PHOTO : DENIS AMON Crédits : DENIS AMON

Le "Voyages à Nantes" sera l'occasion d'exposer l'art dans la ville, effectuant des rencontres entre œuvres permanentes et éphémères, pour que les artistes interprètent la ville. La "Fontaine" d'Elsa Sahal, haute de trois mètres, sera associée à la fontaine de la Place Royale, construite au XIXème siècle.

Illustrer un combat continu

L'artiste revient sur les motivations qui lui ont inspiré son oeuvre. Cette-dernière n'est pas initialement née du Manneken Pis de Bruxelles, avec lequel elle a fait l'objet de nombreuses comparaisons, mais elle est plutôt issue de sa grossesse et de la perte de son poste d'enseignante à Strasbourg après son congé parental. 

Ce moment était à la fois un moment de prise de conscience que les carrières des artistes femmes n'étaient pas aussi simples, rencontrent beaucoup plus d'obstacles que les carrières d'artiste d'hommes. Il y avait l'idée à la fois témoigner de cette joie, de cet enchantement face à cet enfant et en même temps un moment de prise de conscience féministe. Elsa Sahal

Le jet de la fontaine illustre un combat des femmes qui est comme lui "continu", "interminable". Le modèle de l'enfant, associé à l’espérance, représente quant à lui l'espoir d'une égalité pérenne entre les sexes.  

Un assemblage entre plusieurs œuvres 

La sculpture de 2012 dialoguera avec celle de Daniel Ducommun du Locle et Guillaume Grootaërs, la fontaine initiale, qui représente la ville de Nantes et la Loire ainsi que ses affluents. Les chérubins entoureront la "petite fille tronquée" qui va être installée sur elle. 

Cette sculpture elle est très modelée. Ma pièce est modelée aussi, d'abord modelée en terre, et les sculptures de Daniel Ducommun  et Guillaume Grootaërs ont aussi été modelée en terre avant d'être ensuite moulées en plâtre puis fondues en Bronze. Et cette origine commune du modelage contribuera au dialogue entre cette sculpture du XIXème siècle et ma sculpture de 2012. Elsa Sahal

La fontaine de Nantes photographiée le 16 mai 2020. La statue se situera à la hauteur des chérubins, en-dessous de l’allégorie de la Loire et au-dessus de celles de ses confluents.
La fontaine de Nantes photographiée le 16 mai 2020. La statue se situera à la hauteur des chérubins, en-dessous de l’allégorie de la Loire et au-dessus de celles de ses confluents. Crédits : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP - AFP

Polémique

Un mois avant l'installation de la sculpture, elle faisait déjà l'objet de critiques. Pas de quoi inquiéter l'artiste, qui a confiance en la capacité des médiateurs qui seront présents tout au long de l'installation pour l'expliquer, et qui estime que l'art doit toujours susciter du "débat et de la discussion". 

Le Voyage à Nantes, du 8 août au 27 septembre 2020.

Exposition Méandre, Paris La Défense. 

« Picasso. Baigneuses et baigneurs », du 15 juillet au 3 janvier 2021, Musée des beaux-arts de Lyon.

« These Boots Are Made For Walking », jusqu’au 30 août, Centre d’art la Chapelle Jeanne d’Arc, Thouars (Deux-Sèvres).

« Street Trash », jusqu’au 25 octobre, Friche la Belle-de-mai, Marseille.

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......