LE DIRECT
Le ténor Benjamin Bernheim se produira à l'Opéra Bastille du 29 février au 10 avril 2020 pour "Manon".

Benjamin Bernheim, ténor de l'année

26 min
À retrouver dans l'émission

Le ténor Benjamin Bernheim, sacré hier meilleur soliste lyrique aux Victoires de la musique classique sera le chevalier Des Grieux dans "Manon" de Massenet à l’Opéra de Paris à partir du 29 février, et vient de faire paraître son premier disque à l'automne.

Le ténor Benjamin Bernheim se produira à l'Opéra Bastille du 29 février au 10 avril 2020 pour "Manon".
Le ténor Benjamin Bernheim se produira à l'Opéra Bastille du 29 février au 10 avril 2020 pour "Manon". Crédits : Christoph Koestlin

On le dépeint comme le nouveau Roberto Alagna. A 34 ans, Benjamin Berheim est l'un des ténors les plus talentueux de sa génération, et sera le chevalier des Grieux dans "Manon", à l'Opéra Bastille à partir du 29 février. Alors qu'hier soir, celui qui a sorti son premier disque à l'automne s'est vu décerner le titre de meilleur artiste lyrique, ex-aequo avec Karine Deshayes, il nous réserve la primeur de sa venue ce matin. 

Quand j'ai commencé, j'avais une palette de deux ou trois couleurs. C'était très frustrant mais avec le temps, la frustration, la patience, les échecs et les reconstructions j'ai développé de nouvelles couleurs. (...) Cette réconciliation est passée par l'idée qu'il n'y a qu'une personne qui sait ce que je peux faire avec ma voix, c'est moi. 

Je n'arrivais pas à m'approprier le répertoire français jusqu'à ce que je découvre Roberto Alagna et Nathalie Dessay. Ça a été ma révolution à moi : je me suis dit que je voulais me rapprocher de ça, car cela avait du sens et de l'intelligibilité. (...) Le répertoire français de par sa langue nous offre des couleurs beaucoup plus riches que certains autres compositeurs.   

Dans "Manon", le chevalier des Grieux, est un homme  moderne, d'aujourd'hui. Ce n'est pas un homme puissant et fort qui veut d'une femme potiche. Il a besoin d'un maître : s'il n'a pas de maître, il a Dieu et s'il n'a pas Dieu il a Manon, à qui il n'a pas peur de parler de ses sentiments et de son amour.

Pour aller plus loin :

  • Le site de Benjamin Bernheim. 
  • Manon est à aller voir à l'Opéra Bastille à partir du 29. Toutes les dates et les informations ici.  
  • En savoir plus sur son disque

Extraits musicaux entendus pendant l'émission : 

  • Massenet - Werther : Pourquoi me réveiller (Acte III) Air de Werther
  • Donizetti- L'élixir d'amour : Una furtiva lagrima (Acte II Sc 7) Air de Nemorino
  • Massenet - Manon : Instant charmant (Acte II) Des Grieux
  • Tchaikovski - Eugène Onéguine : Kudà kudà kudà vi udalilis (Acte II) Air de Lenski

Le Choix musical de Benjamin Bernheim ♪♫ 

  • Space Oddity - David Bowie

Benjamin Bernheim – Tchaikovsky: Act II, No 17: Kuda, kuda vï udalilis : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques

7H40
19 min

La Fabrique médiatique

Julian Assange : martyre de la liberté d'informer ?
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......