LE DIRECT
La réalisatrice Sandra Kogut, dont le prochain film "Trois étés" sort en salles le 11 mars prochain

Les Césars, le cinéma et le Brésil

27 min
À retrouver dans l'émission

Au lendemain des Césars, deux invitées commentent la soirée et les prix, la documentariste Yolande Zauberman, lauréate du César du meilleur documentaire pour M, et la cinéaste brésilienne Sandra Kogut, qui a regardé la cérémonie avec intérêt. Elle a réalisé Trois étés, en salles le 11 mars.

La réalisatrice Sandra Kogut, dont le prochain film "Trois étés" sort en salles le 11 mars prochain
La réalisatrice Sandra Kogut, dont le prochain film "Trois étés" sort en salles le 11 mars prochain Crédits : Yasmina Barbet/Wostok Press - Maxppp

Dans Trois étés, Sandra Kogut dresse le portrait d'une société brésilienne acquise au rêve néo-libéral, dans laquelle règnent l'argent et les inégalités sociales. On y suit Mada, femme à tout faire dans une demeure cossue de Rio de Janero, employée par des patrons véreux qui se retrouvent rapidement rattrapés par la justice. Une comédie acide, en forme de droit d'inventaire avant liquidation, en salle le 11 mars prochain.  

Il y a beaucoup de questions communes entre celles soulevées par les Césars et celles qui sont posées dans le cinéma brésilien (...) Les discussions fondamentales ne sont pas faites sans tension. On le voit un peu partout : il y a un vieux monde qui résiste et un nouveau qui veut vraiment trouver une place. 

Ce film parle d'un Brésil qui a acheté le "rêve" néo-libéral, c'est-à-dire une société où tout le monde veut être patron. L'histoire se passe juste avant l'année 2018, avant que l'extrême-droite n'arrive au pouvoir : tous les signes sont là mais personne n'est capable de les lire. 

Avec Bolsonaro, c'est un démantèlement absolu de toutes les politiques publiques qui ont permis au Brésil de devenir un pays plus riche et plus intéressant. (...)  On estime qu'il y a 400 à 600 projets bloqués en ce moment. C'est à partir de maintenant que ça va devenir grave.

Yolande Zauberman a reçu hier soir le César du meilleur documentaire pour son film M. La documentariste y suit le retour d'un homme dans sa communauté juive orthodoxe, en Israël, à la recherche du rabbin qui a brisé son enfance.

J'ai tourné M, non pas sur, mais dans le milieu orthodoxe en Israël, et sur la pédophilie. J'étais au coeur du problème soulevé hier soir.

J'aurais aimé que toutes ces histoires soient jugées par un juge. C'est très compliqué. Grâce à la lutte et grâce à ce qu'a fait Adèle Haenel et d'autres, ces problèmes sortent et la parole se libère. En même temps, j'aimerais que ce ne soit pas jugé par le public mais par les juges. 

Pour aller plus loin : 

La bande-annonce de "Trois étés" de Sandra Kogut, en salles le 11 mars prochain

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La bande-annonce de "M", de Yolande Zauberman, César du Meilleur documentaire : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques

7H40
18 min

La Fabrique médiatique

Coronavirus : comment informer sans paniquer ?

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......