LE DIRECT
Isabelle Autissier

Isabelle Autissier : "En mer, on a le temps de se raconter des histoires"

27 min
À retrouver dans l'émission

La littérature, la mer et le combat pour la nature avec la navigatrice et écrivaine Isabelle Autissier, présidente du WWF France, qui publie un nouveau roman, "Oublier Klara" (Stock).

Isabelle Autissier
Isabelle Autissier Crédits : Loic Venance - AFP

Isabelle Autissier est la première navigatrice à avoir accompli un tour du monde en solitaire à la voile. C’était en 1991 et cet exploit l’a rendue très populaire, une popularité que n’a pas démenti son engagement indéfectible pour la préservation de la nature, notamment au sein du WWF qu’elle préside, au point qu’une rue porte désormais son nom à Plescop dans le Morbihan ! Mais à côté de cet engagement, elle s’est aussi lancée il y a quelques années dans l’écriture, avec des romans comme Seule la mer s’en souviendra et Soudain, seuls, publié en 2015, traduit dans dix langues et en cours d’adaptation au cinéma. Son dernier livre vient tout juste de sortir sous le titre Oublier Klara… 

Le point commun entre naviguer et écrire : une certaine forme d’engagement. On ne peut pas bien naviguer si on n’est pas totalement présent quand on navigue, c’est pour cette raison que je n’écris pas quand je suis en mer. L’écriture, c’est pareil ! Cet engagement donne beaucoup de puissance à ce qu’on fait. J’ai longtemps navigué seule lors de mes courses en solitaire. En mer, on est très souvent dans l’attente et donc votre esprit voyage beaucoup, on se raconte plein d’histoires. 

Dès les premières pages d’Oublier Klara, je relate quelque chose qui m’a saisie lorsque j’ai visité Mourmansk lors d’un voyage avec Erik Orsenna : la neige y était noire, sale et la ville pleine de pollution. On a là sous nos yeux un état de dévastation de la nature. L’air qu’on respire, l’eau qu’on boit ont été souillés car on n’y a pas attaché d’importance. Mais au bout du compte, la nature, bien que malmenée, sauve chacun de mes personnages principaux.

Plus je voyage et plus je vois l’ampleur des défis qui nous attendent. Les nôtres, et ceux des générations à venir. Les jeunes se mobilisent grandement et ils ont raison. Ils nous demandent d’agir dès maintenant. Ils sont conscients que leur vie ne sera pas comme la nôtre : des pans entiers de la vie qui nous entoure vont s’écrouler, on en connait les causes, on sait ce qu’il faut faire. Les Etats, les entreprises, les collectivités, les citoyens, nous devons tous nous mobiliser : il faut que tout le monde s’y mettent ! 

Le choix musical d'Isabelle Autissier : Wanderer Fantasy - Schubert. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin :
Plus d'informations sur l'organisation du WWF.
Article du Monde sur la perte mondiale de biodiversité. 

Chroniques

7H40
18 min

La Fabrique médiatique

C'est quoi être Européen ?

Bibliographie

Intervenants
  • Navigatrice, présidente du WWF-France et écrivain (première femme à avoir accompli un tour du monde à la voile en solitaire et en course)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......