LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Affiche de "Chanson douce", film réalisé par Lucie Borleteau d'après le roman de Leïla Slimani

Karin Viard : "Je n'ai pas un avis à donner sur tout"

26 min
À retrouver dans l'émission

L’actrice Karin Viard interprète le rôle de Louise, une nounou expérimentée, dans "Chanson Douce", film adapté du roman de Leila Slimani et réalisé par Lucie Borleteau, en salles le 27 novembre.

Affiche de "Chanson douce", film réalisé par Lucie Borleteau d'après le roman de Leïla Slimani
Affiche de "Chanson douce", film réalisé par Lucie Borleteau d'après le roman de Leïla Slimani Crédits : Studiocanal

L’actrice Karin Viard interprète le rôle de Louise, une nounou de Chanson Douce, film adapté du roman de Leila Slimani et réalisé par Lucie Borleteau, en salles le 27 novembre. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

J'ai beaucoup apprécié le roman de Leïla Slimani. J'adore l'écriture de cette auteure, clair et incisif. J'ai donc appelé un ami producteur pour lui demander d'acheter les droits. Je souhaitais jouer le personnage de Louise, la nounou, parce qu'il m'a immédiatement plu... On est dans une espèce de thriller psychologique, sans jamais être dans le gore, et dans un thriller psychologique. Il est toujours question d'humiliation sociale pour ce personnage. Je trouve que c'est très intéressant. T'es vraiment cloué à ton siège et pourtant, c'est très quotidien, très réaliste... 

C'est aussi une histoire de reconnaissance ou de manque de reconnaissance, d'humiliation. Avec Louise, on joue sur les peurs, celle de la peur du déclassement mais aussi une peur sans doute extrêmement profonde de l'abandon.

Le personnage de Louise frôle la folie. Elle est complètement borderline. Je pourrais dire qu'elle a un problème de "thermostat", "trop" ou "pas assez" et qu'elle est extrêmement seule. Elle porte une solitude abyssale. Elle a un très grand sens du devoir, elle est rigide mais elle n'est certainement pas méchante. [...] Je pense qu'elle est assez archétypale de notre société. C'est à dire que notre société peut complètement cliver les gens un peu différents. Et la solitude rend fou, je crois...

Je trouve que tout ce qui est de l'ordre de la libération de la parole, que ce soit une parole de femme ou une parole d'homme, est à applaudir.  Adèle Haenel est très courageuse. Si j'avais été à sa place, j'aurais fait la même chose aussi difficile le processus soit-il. Elle explique très bien qu'elle le fait parce qu'elle a la possibilité de le faire. C'est une personne publique et sa voix va avoir un impact. De ce point de vue, je trouve qu'elle est très intelligente, très investie, très courageuse émotionnellement et elle a vraiment toute mon admiration.

Ma réticence à donner mon avis sur Roman Polanski vient du fait que moi, comme actrice, on me demande mon avis sur tous les sujets et au bout d'un moment, je suis agacée car je ne connais pas le sujet. Je vois à longueur de temps, aussi bien à la radio qu'à la télé, des gens parfaitement incompétents, qui se lancent dans des diatribes qui n'en finissent pas, pour répondre autour de sujets qu'ils ne connaissent pas et qu'ils ne maîtrisent pas. Donc, je risque de donner mon "petit avis", "ma petite opinion" qui ne fera pas avancer le schmilblick. Y a des gens qui seront d'accord avec moi, d'autres qui seront choqués par ce que je dis... En fait, s'il doit y avoir quelque chose à discuter, que ce soit à la justice de s'emparer de cette chose et qu'elle fasse son travail.

Choix musical de Karin Viard

  • Stevie Wonder - Joy Inside My Tears
Chroniques
7H40
19 min
Le Rendez-vous de la presse étrangère
Deux ans après #MeToo, comment les médias s’emparent-ils des violences masculines ?
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......