LE DIRECT
Marie-Nicole Lemieux

Marie-Nicole Lemieux : "Madame Butterfly est un opéra qui me bouleverse toujours autant"

25 min
À retrouver dans l'émission

La contralto canadienne Marie-Nicole Lemieux interprète la servante Suzuki dans "Madame Butterfly", l'opéra de Puccini, mis en scène à l'Opéra Bastille à Paris, et elle sort un disque consacré aux musiques en lien avec l'élément marin, "Mer(s)".

Marie-Nicole Lemieux
Marie-Nicole Lemieux Crédits : Lionel Bonaventure - AFP

Comme une parenthèse enchantée dans ce samedi de la Toussaint, la cantatrice Marie-Nicole Lemieux, vient ensoleiller "Madame Butterfly" , incontournable du répertoire lyrique signé Giacomo Puccini. Elle y joue la servante Suzuki dans la mise en scène de Robert Wilson et sous la direction musicale Giacomo Sagripanti à l'Opéra Bastille à Paris. L'occasion de revenir avec elle sur cet opéra à l'intensité dramatique si forte. Madame Butterfly s’appelait à l'origine Mme Chrysanthème, et c’était un roman de Pierre Loti inspiré d’un voyage au Japon, car le livret raconte l'histoire d'une jeune geisha séduite par un officier américain qui finit par l'abandonner, la laissant dans l'espoir fou de son retour.

Marie-Nicole Lemieux vient également de sortir un nouvel album sur lequel elle chante des mélodies de la fin du XIXe siècle, toutes inspirées par l'élément aquatique : les Sea Pictures d'Edward Elgar, le Poème de l'amour et de la mer d'Ernest Chausson, et La mer de Victorin de Joncières...

Contralto est la voix la plus grave mais aussi la plus rare chez les femmes.

J’aime faire Suzuki dans cet opéra qui me demande de jouer car souvent je suis sur scène sans chanter et cela fait appel au jeu du comédien.  

Suzuki est la servante qui accompagne Madame Butterfly sur quasiment toute la durée de l’opéra et c’est aussi elle qui représente la compassion. Elle est comme spectatrice de tout ce qui se passe; qui voit tout venir mais qui n’y peut rien, tout comme le public dans la salle.  

Pas plus tard que mercredi dernier, je me suis effondrée comme une madelaine en sortant de scène... Cet opéra, cette musique et ce thème de la femme trahie et qui fait le sacrifice de son enfant, me bouleverse.

Au bord de la mer, une introspection se fait. Comme une prise de conscience que ce qui est passé ne reviendra plus...

Choix musical de l'invitée ♪♫

  • "Sur les quais du Vieux Paris" de Lucienne Delyle
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits musicaux diffusés dans l'émission

  • GIACOMO PUCCINI - "Madame Butterfly" : Un bel di vedremo (Acte II) - Air de Butterfly - Chef d'orchestre : HERBERT VON KARAJAN - ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE VIENNE - CHŒUR DE L’OPÉRA D’ÉTAT DE VIENNE - Interprète MIRELLA FRENI
  • GIACOMO PUCCINI - "Madame Butterfly"  (INTÉGRALE) - Madame Butterfly, Chœur à bouche fermée (Acte II) - Chef d'orchestre : ANTONIO PAPPANO - CHŒUR et ORCHESTRE DE L’ACADÉMIE SAINTE CÉCILE DE ROME
  • VICTORIN JONCIERES - "MER(S)" : La mer 4. Épilogue - Interprète : Marie-Nicole Lemieux

Pour Aller plus loin

  • Madame Butterfly - Opéra national de Paris - Opéra Bastille jusqu'au 13 novembre 2019. , prochaines dates les 2, 5, 6, 8, 9 et 13 novembre 2019.
  • Tragédie japonaise en trois actes (1904) de Giuseppe Giacosa, Luigi Illica, Giacomo Puccini, mise en scène de Robert Wilson et direction musicale : Giacomo Sagripanti. Marie-Nicole Lemieux dans le rôle de "Suzuki", les 02, 05, 06, 08, 09 et 13 novembre 2019. En langue italienne, surtitrage en français et en anglais.
  • Le site de Marie-Nicole Lemieux
  • Son nouveau disque, "Mer(s)", en septembre 2019 chez Erato
  • Revenir sur la page des Matins du samedi
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques

7H40
19 min

La Fabrique médiatique

“Un journaliste se doit d’être où on lui interdit d’être”
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......