LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Olivier Darné

Olivier Darné : "Rien n’est plus silencieux qu’une ruche qui meurt dans une forêt."

25 min
À retrouver dans l'émission

Artiste plasticien et apiculteur urbain, en résidence au familistère de Guise où il fera une performance artistique, sonore et gustative dimanche 16 septembre dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine.

Olivier Darné
Olivier Darné

Notre invité ce matin a l’art du partage. Ça tombe bien, c’est le thème des Journées européennes du Patrimoine qui ont lieu ce week-end. Il se dit artiste plasticien et apiculteur urbain. En d’autres termes, l’homme installe des ruches et récolte l’énergie qui s’en dégage en même temps que l’or jaune. En parallèle, il regorge d’idées qu’il met en œuvre, persuadé que l’énergie mise en commun peut être une force motrice inouïe. 

En ville, on produit quatre à cinq fois plus de miel qu'en zone rurale. 

Olivier Darné a découvert très vite que la ruche était un espace politique qui l’interrogeait sur la façon même qu’il avait d’imaginer la ville, de la manière d’y participer, de la comprendre… 

Ce qui est intéressant, c’est la relation à la fois avec cet animal et sa façon d’inviter, de convoquer les histoires et la géographie.

C’est ainsi qu’au tout début du Parti poétique, il a installé des ruches sur les trottoirs de Paris.

L'idée était de voir ce qu’il se passe quand on enferme des humains dans une ruche. Comment on vit cette expérience, avec la peur du début qui se transforme progressivement en curiosité et, ainsi, redécouvrir le spectacle de la nature. 

De la ruche à l’engagement

Avec son collectif le Parti poétique, il a ouvert un centre de recherche et d’expérimentation à la fois artistique et environnemental, sorte de ferme urbaine, la « Zone Sensible » à Saint-Denis:

Une zone sensible n’est pas forcément une zone à risque mais plutôt une zone de sens, à caresser. 

Le banquet des humanités 

Notre alimentation est un fait culturel majeur. Malheureusement, il y a beaucoup d’inégalités sur ces sujets-là. 

Sur un territoire comme Saint-Denis, où le taux de diabète est très élevé, les habitants n’arrivent pas à considérer les légumes bio comme une priorité car ils ont d’autres problèmes avant d’y accéder. La question de la malbouffe est un vrai sujet dans ces quartiers. 

Du miel à l’Art

Il propose, avec le violoncelliste Didier Petit, une performance artistique, sonore et gustative dimanche 16 septembre au Familistère de Guise, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. Il s'agit de "récolter le ciel"...

« Récolter du miel, comme s’il s’agissait là du premier ou dernier miel de l’humanité ».

Récolter le ciel, c’est au Familistère de Guise ce dimanche 16 septembre 2018 à 15h.

Pour plus d'informations sur les Journées du patrimoine, c'est ici !

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......