LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des indonésiens visitant un salon de l'emploi à Surabaya le 21 février 2017

Humains, trop d'humains ? (2ème partie)

25 min
À retrouver dans l'émission

Selon les prévisions des Nations-Unies, nous serons 10 milliards d’habitants sur Terre en 2050. Alors que se déroulait ce mois-ci la COP 23,15000 scientifiques ont lancé un "cri d'alarme", expliquant que l'humanité vivait à crédit. Faut-il limiter les naissances pour protéger et nourrir la planète ?

Des indonésiens visitant un salon de l'emploi à Surabaya le 21 février 2017
Des indonésiens visitant un salon de l'emploi à Surabaya le 21 février 2017 Crédits : JUNI KRISWANTO - AFP

La croissance démographique poursuit son cours. Selon les prévisions des Nations-Unies, nous serons sur Terre 10 milliards d’habitants en 2050. Alors que se déroulait ce mois-ci la COP 23, 15000 scientifiques ont signé un appel contre la dégradation catastrophique de l’environnement, affirmant que depuis le 2 août 2017, l’humanité vit à crédit. 

Surconsommation ou surpopulation, quelle est la cause principale de cette situation ? Sommes-nous trop nombreux sur Terre ? Faut-il limiter les naissances pour protéger la planète et nourrir toute la population ? 

Si l’augmentation de la production agricole semble alors nécessaire, elle devra s’adapter aux défis environnementaux actuels : protection des ressources naturelles, réduction des émission de gaz à effets de serres....

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Quel sera le prochain modèle pour l'agriculture mondiale? Pourra-t-elle être entièrement écologique ? Doit-on changer nos comportements alimentaires et réduire radicalement notre consommation de viandes, comme le recommande un rapport de Terra Nova publié la semaine dernière ? 

Pour en parler dans les Matins, nous recevons Hervé le Bras, démographe, directeur d'études à l'INED (Institut national d'études démographiques), directeur de recherche à l'EHESS, auteur de Vie et mort de la population mondiale, (Éditions Le Pommier et Universcience, 2012), et de  L'âge des migrations (Editions Autrement, 2017),

et Marion Guillou, spécialiste des sciences de l’alimentation, présidente d’Agreenium, spécialiste des systèmes alimentaires mondiaux, ancienne présidente directrice générale de l’INRA, et co-auteure avec Gérard Matheron de 9 milliards d’hommes à nourrir, Un défi pour demain (Editions François Bourrin, 2011).

Chroniques
8H45
4 min
La Théorie
Séries : et si la France faisait de son exception culturelle un atout?

Bibliographie

9 milliards d'hommes à nourrir : un défi pour demain

9 milliards d'hommes à nourrir : un défi pour demainMarion GuillouBourin éditeur, Paris. Collection Société, 2011

Intervenants
  • présidente d’Agreenium, spécialiste des systèmes alimentaires mondiaux, ancienne présidente directrice générale de l’INRA (Institut national de la recherche agronomique)
  • Démographe, historien, directeur d'études à l'EHESS et chercheur émérite à l'INED, titulaire de la chaire territoire et population à la Fondation Maison des sciences de l’homme, il réalise une chronique pour le mensuel Zadig, "La France à la carte"
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......