LE DIRECT
Johnny Hallyday,  "SOS Racism Fête des Potes" concert du 8 juin, 1991 à l' esplanade du Château de Vincennes à Paris.

Johnny Hallyday, légende du rock français

21 min
À retrouver dans l'émission

Læticia Hallyday, son épouse, a annoncé à 2 h 44 la mort dans sa maison de Marnes-la-Coquette du chanteur âgé de 74 ans. Il laisse derrière lui une carrière monumentale. Retour sur la vie du rocker, toutes ses joies et ses peines, qui ont marqué profondément la France depuis 60 ans.

Johnny Hallyday,  "SOS Racism Fête des Potes" concert du 8 juin, 1991 à l' esplanade du Château de Vincennes à Paris.
Johnny Hallyday, "SOS Racism Fête des Potes" concert du 8 juin, 1991 à l' esplanade du Château de Vincennes à Paris. Crédits : BERTRAND GUAY - AFP

Le chanteur s'est éteint à l'âge de 74 ans. La star française du rock'n'roll est décédée des suites d'un cancer du poumon. Du rock à la country, en passant par la variété, ce chanteur infatigable était une icône de la musique française. 

Il a contribué dans les années soixante à importer le rock'n'roll en l'adaptant à la France. Emmanuel Laurentin retrace la longue et riche carrière de cette îcone française.

Écouter
8 min
Emmanuel Laurentin revient sur la vie et l'oeuvre de Johnny Hallyday

Ce qui est intéressant, c’est que lorsque Johnny Hallyday, puis toute une génération, Eddy Mitchell et bien d’autres arrivent sur la scène, ils ont 17 ou 18 ans, et ce que l’on écoute en France, c’est plutôt Bob Azzam « Chérie je t’aime, chérie je t’adore », un peu de Gilbert Bécaud, Edith Piaf bien évidemment ou encore Dalida qui chante une adaptation des « enfants du Pirée », c’est donc l’arrivée d’une musique qui change complètement par rapport à ces musiques un sirupeuses des années cinquante et qui est portée par une jeunesse marquée par l’arrivée aux Etats-Unis, très peu le savant à cette époque là, de cette musique plus rythmée, cette musique binaire, le rock'n'roll qui va envahir la France par des moyens très différents : il y aura l’importation de disques venant de Grande-Bretagne ou des Etats-Unis, mais aussi la présence des bases américaines en France. En 1966, elles sont encore nombreuses sur le territoire national. Enfin, dans les jukebox qui sont nourris par la musique américaine, et dont les titres sont renouvelés régulièrement. Il y a des 45 tours qui sont alors jetés à la poubelle et récupérés à Evreux, à Châteauroux ou ailleurs par des jeunes qui vont les vendre sur les marchés. D’autres les découvrent et vont vouloir les adapter en français. Emmanuel Laurentin

Johnny a conquis des générations de Français avec ses tubes "retiens la nuit", "Que je t’aime", "Quelque chose de Tennessee", "Allumer le feu"… retour avec Matthieu Conquet, producteur de Continent Musiques, sur sa riche carrière musicale.

Écouter
11 min
Matthieu Conquet revient sur l'oeuvre musicale de Johnny Hallyday

Démesure c’est ce qui caractérise et revient beaucoup à propos de Johnny : 55 ans de carrière, il aura interprété plus de 1000 chansons, vendu plus de 110 millions de disques (trois fois plus que jean-Jacques Goldman ou Mylène Farmer), concerts records, chanté sous la Tour Eiffel et à Las Vegas, nombre de mariages et de couvertures de magazines. Il aura connu huit présidents de la République française. Du général de Gaulle à Emmanuel Macron, tous se sont à un moment ou à un autre intéressés à lui. Tout le monde connait une ou deux chansons de Johnny même s'il n'a aucun disque [...] Même l’apparition du rap et de la musique électronique n’ont pas fait perdre de son aura au chanteur longtemps resté le plus populaire parmi les Français. Edgar Morin qui inventera l'expression qui va désigner toute une génération Yéyé. (Article paru dans Le Monde en juillet 1963). Sorte de diagnostic sociologique sur "La nuit de la Nation" qu’organisèrent Europe n°1 et Salut les copain, le 22 juin 1963, les organisateurs attendent 30 000 participants, pour aller écouter Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Eddy Mitchell ou Richard Anthony. C’est une marée humaine de 150 000 personnes qui déborde et se transforme en une manifestation immense et inattendue, apolitique, surgissement de la jeunesse avec quelques violences "Salut les voyous" avait titré un autre journal du soir. Matthieu Conquet

Chroniques

8H45
3 min

Le Billet culturel

Johnny et les paradoxes
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......