LE DIRECT
Alain Damasio, lors du festival du film fantastique, à Gérardmer, le 3 janvier 2014

La science-fiction c’était mieux demain. Rencontre avec Alain Damasio (2ème partie)

20 min
À retrouver dans l'émission

La science-fiction s’écrit-elle au futur ou au présent ? À l’heure des objets connectés et géolocalisés, de la consommation massive de Data et du partage de données personnelles alimentant les GAFA, comment la technologie modèle-t-elle la société ? Pour en parler, nous recevons Alain Damasio.

Alain Damasio, lors du festival du film fantastique, à Gérardmer, le 3 janvier 2014
Alain Damasio, lors du festival du film fantastique, à Gérardmer, le 3 janvier 2014 Crédits : SEBASTIEN BOZON - AFP

La Science-fiction s’écrit-elle au futur ou au présent ? La science-fiction c’était mieux demain…

" Pour les écrivains de SF, Marine Le Pen c'est inintéressant, de la mauvaise uchronie [...] Pour moi la social-démocratie c'est : souriez, vous êtes gérés ! Notre monde, c'est l'homme aux semelles de vente [...] Le risque du pouvoir moderne, c'est l'algorithme. Qui sait comment fonctionne Google ? Nous n'avons pas d'autonomie sur ces systèmes. Plus encore que la société de contrôle, nous sommes désormais dans une société de la trace."

À l’heure des objets connectés et géolocalisés qui envahissent nos foyers, de l’usage plus ou moins dépendant de nos smartphones comme de petits cerveaux externes, de la consommation massive de Data et du partage de nos données personnelles qui alimentent les GAFA, ces « Géants du Web » dont on aime dénoncer l’emprise hégémonique réelle ou fantasmée sur les gouvernements politiques, du télétravail et de l’évaluation permanente de chacun… comment la technologie dirige-t-elle l’évolution de nos sociétés ?

Pour en parler ce matin, nous recevons Alain Damasio qui aime à se définir comme un auteur de « soft science-fiction », une science-fiction de sciences humaines dont l’enjeu est d’extrapoler les tendances sociales, sociologiques, psychologiques, des technologies au quotidien et dans le futur.

Alain Damasio décrit des dystopies politiques, des sociétés démocratiques totalitaires dans lesquelles les citoyens se contrôlent mutuellement (La Zone du dehors), mais aussi des épopées philosophiques aux accents révolutionnaires, des univers poétiques balayés par les vents (La Horde du Contrevent).

Il travaille en ce moment sur un nouveau roman « Les Furtifs », description d’une société de « contrôle horizontal, où tout le monde contrôle tout le monde via les réseaux sociaux. Dans ce monde-là, le seul mode de résistance possible est la furtivité, où comment trouver des « blind spots », des endroits où l’on n’est pas géolocalisés, où la traçabilité est impossible. »

Alain Damasio, est écrivain de science-fiction, auteur notamment de La Zone du Dehors (Cylibris, 1999 - Prix européen Utopiales en 2007) et de La Horde du Contrevent (La Volte, 2004, Folio 2007 – Grand prix de l’Imaginaire 2006), actuellement adapté en bande-dessiné par Éric Henninot (Delcourt, 2017).

Il est aussi l’auteur des textes du livre d’art Mondiale (Les impressions nouvelles, avril 2017), contributeur à l’ouvrage collectif Au bal des actifs. Demain le travail (La Volte, février 2017), et rédige actuellement son dernier roman Les Furtifs.

Chroniques

8H45
7 min

Le Billet culturel

Comment les artistes anticipent notre défaite contre les machines?
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......