LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les Champs-Elysées, avant l'arrivée du bus des champions du monde de football masculin en 1998

Le sport : une passion démocratique ? (2ème partie)

23 min
À retrouver dans l'émission

Le sport conserve son image de ciment social et apparaît comme l’un des derniers lieux du lien démocratique. C’est en tout cas sur ce ton que la Ministre des Sport Laura Flessel a hier annoncé la tenue de la 1ère édition annuelle de la Fête du Sport du 21 au 23 septembre.

Les Champs-Elysées, avant l'arrivée du bus des champions du monde de football masculin en 1998
Les Champs-Elysées, avant l'arrivée du bus des champions du monde de football masculin en 1998 Crédits : Eric Robert/Sygma - Getty

Si l’exercice sportif ne fait pas nécessairement partie du quotidien de chacun, une grande partie de l’actualité médiatique vit quant à elle au rythme des grands rendez-vous sportifs : alors que nous fêtons les médailles françaises aux Jeux Olympiques de PyeongChang dont la cérémonie de clôture se déroulera dimanche prochain, Paris se prépare à accueillir les Jeux d’été en 2024, et les chaînes de télévision se sont déjà disputé les droits de retransmission des matches de la prochaine Coupe du monde de football masculin qui aura lieu en juin prochain en Russie.

Au-delà de sa popularité médiatique, le sport est-il une passion démocratique ? Alors que mercredi dernier la Fondation Jean Jaurès publiait une note sur le creusement des inégalités entre les élites et les classes populaires, au risque de la mise en péril des principes républicains de mixité sociale et de solidarité, le sport conserve son image de ciment social et apparaît comme l’un des derniers lieux du lien démocratique. C’est en tout cas sur ce ton que la Ministre des Sport Laura Flessel a hier annoncé la tenue de la 1ère édition annuelle de la Fête du Sport du 21 au 23 septembre. 

Pour parler de l’évolution du sport et de ses enjeux sociétaux, nous recevons :

Jacques Vendroux, Directeur des sports de Radio France, présente chaque dimanche sur France Bleu de 19h30 à 20h Stade Bleu auteur de Amoureux foot, (Calman Levy, 2016),

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

et Marie-Cécile Naves, politologue, docteure en Sciences politiques, vice-présidente du think tank "Sport et Citoyenneté", chercheuse à l’IRIS, auteure de Le pouvoir du sport, (FYP éditions, 2017)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Chroniques
8H45
3 min
La Théorie
Musique classique, les yeux ont-ils remplacé les oreilles ?

Bibliographie

Intervenants
  • Jacques Vendroux, journaliste, responsable des sports à Radio France, auteur de Amoureux foot, (Calman Levy, 2016),
  • Politologue, spécialiste des Etats-Unis. Directrice de recherche à l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques) où elle dirige l’Observatoire Genre et Géopolitique.
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......