LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La démocratie à l'ère des "Fake news"

Notre cerveau et les fake news : la vérité prise en défaut

25 min
À retrouver dans l'émission

Qui découvrirait aujourd’hui Twitter risquerait de subir un choc. Dans cet univers numérique parallèle, une démocratie participative de 300 millions d’internautes s’attèle chaque jour à réécrire l’Histoire et à transformer notre présent.

La démocratie à l'ère des "Fake news"
La démocratie à l'ère des "Fake news" Crédits : RichVintage - Getty - Getty

Qui découvrirait aujourd’hui Twitter risquerait de subir un choc. Dans cet univers numérique parallèle, une démocratie participative de 300 millions d’internautes s’attèle chaque jour à réécrire l’Histoire et à transformer notre présent. Ici, l’homme n’a jamais marché sur la lune, la terre est redevenue plate, Barack Obama est un islamiste né au Kenya, Christiane Taubira a un fils emprisonné pour meurtre, Emmanuel Macron possède des comptes aux Bahamas et, depuis peu, un étudiant a été mis dans le coma par des policiers qui cherchaient à l’évacuer d’une faculté parisienne occupée. 

Si les mensonges et autres légendes urbaines sont aussi vieux que le langage lui-même, la force de frappe instantanée et illimitée des réseaux sociaux leur confère aujourd’hui une influence sans égal et, plus inquiétant encore, sans contre-pouvoirs.  

Face aux auteurs de canulars mal intentionnés, aux militants acharnés, aux politiques sans scrupules, aux nouveaux amateurs de la presse numérique, aux complotistes déterminés et aux acteurs étrangers en quête de déstabilisation, la naïveté des internautes et la passivité des autorités participent à affaiblir ce qui fait le socle de nos démocraties libérales : la confiance dans la parole politique, le respect du travail journalistique, l’autorité des scientifiques. 

Lancement d'un nouveau programme : Les idées claires

Alors que le gouvernement se lance sous l’impulsion d’Emmanuel Macron dans une périlleuse tentative de légiférer sur l’interdiction des « fake news » et que la Commission Européenne vient d’émettre une série de recommandations pour appeler les plateformes numériques à agir, France Culture apporte sa contribution à l’effort citoyen en lançant, en partenariat avec franceinfo, un nouveau programme : « Les idées claires ».

Chaque semaine, Nicolas Martin traitera avec un expert d’une question que l’actualité et les « fake news » du moment malmènent. 

A l’occasion du lancement de cette émission qui s’articulera autour  d’un podcast audio de 9 minutes et d’un format vidéo court de 3 minutes pour les sites franceculture.fr, franceinfo.fr, et les réseaux sociaux, France Culture thématise son antenne. 

Outre une série documentaire de Franck Cuveillier pour LSD sur « L’agnotologie, la fabrique de l’ignorance » qui sera diffusée tout au long de la semaine du 30 avril au 03 mai, Les Matins de France Culture reçoivent aujourd’hui Sébastien Dieguez, chercheur en neurosciences et neuropsychologue à l'université de Fribourg, qui publie "Total bullshit : au coeur de la post-vérité" (PUF)

Chroniques
8H45
2 min
La Théorie
La fin du Nobel de littérature ?
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......