LE DIRECT
Le photographe Sebastião Salgado, lors de son exposition "Genesis By Sebastiao Salgado” au Musée nationale de Singapour, le 24 avril 2014.

Sebastião Salgado : 50 nuances de noir et blanc (2ème partie)

23 min
À retrouver dans l'émission

En 1999 le photographe Sebastião Salgado retourne au Brésil et entreprend de faire revivre les forêts de son enfance ravagées par des décennies d’exploitation industrielle. Deux millions d’arbres replantés plus tard, ce photographe du noir et blanc a redonné des couleurs à sa région du Minais Gerais

Le photographe Sebastião Salgado, lors de son exposition "Genesis By Sebastiao Salgado” au Musée nationale de Singapour, le 24 avril 2014.
Le photographe Sebastião Salgado, lors de son exposition "Genesis By Sebastiao Salgado” au Musée nationale de Singapour, le 24 avril 2014. Crédits : Suhaimi Abdullah - Getty

Depuis 50 ans, le photographe Sébastien Salgado parcourt la planète. Né et formé à l’économie au Brésil, réfugié politique en France à partir des années 70, il plonge dans sa formation universitaire et son identité d’exilé pour travailler au plus près la matière de ses reportages, la cruauté des sociétés humaines et la beauté des espaces naturels.

Retourné au Brésil en 1999 pour oublier les conflits africains des années 90, il y a entrepris, avec sa femme, de faire revivre les immenses forêts de son enfance ravagées par des décennies d’exploitation industrielle. Deux millions d’arbres replantés plus tard, ce photographe qui ne travaille qu’en noir et blanc a redonné des couleurs à sa région du Minais Gerais. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Mais, si les clichés sont éternels, la nature est fragile. La crise économique et le tournant ultra-libéral que connait le Brésil depuis la destitution de la travailliste Dilma Roussef ont délié les mains et les appétits des entreprises avides d’exploiter les richesses de l’Amazonie, tandis que le retrait américain de l’Accord de Paris laisse présager le pire.

Comment le photographe humaniste envisage-t-il l’avenir d’une planète placée contre son gré sous le leadership de Donald Trump ?

Pour en discuter aujourd’hui dans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit le photographe Sebastião Salgado.

Chroniques

8H45
6 min

Le Billet culturel

Le rap a-t-il encore besoin de légitimité littéraire?
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......