LE DIRECT
Le 8 Août 2017, Cédric Herrou est condamné à quatre mois de prison avec sursis pour avoir aider des migrants illégalement

Fin du délit de solidarité, début de l’hospitalité ?

19 min

Le 6 juillet dernier, alors que la question de l’accueil des migrants faisait discorde au sein de l'Europe, le Conseil Constitutionnel saisi par Cédric Hérou a fait primer la fraternité sur le “délit de solidarité”. Quels impacts cette décision va t-elle avoir ?

Le 8 Août 2017, Cédric Herrou est condamné à quatre mois de prison avec sursis pour avoir aider des migrants illégalement
Le 8 Août 2017, Cédric Herrou est condamné à quatre mois de prison avec sursis pour avoir aider des migrants illégalement Crédits : BORIS HORVAT - AFP

Le terme « délit de solidarité » est très vite passé dans la culture populaire, au point où l’on croit qu’il constitue un terme juridique, ce qui n’est pas le cas.

Ce qui est nouveau dans la décision du Conseil constitutionnel c’est que l’aide humanitaire est inscrite au titre d’une solidarité fraternelle dans la Constitution. Il n’est donc plus illégal d’aider autrui à titre humanitaire.

Nous avons essayé de voir sur place ce qu’il en était de l’hospitalité en allant dans des lieux névralgiques de l’Europe. Pour sentir charnellement ce qu’il en était de l’hospitalité, en se laissant happer par le scandale du réel.

Extrait de l'entretien en vidéo : 

Intervenants
  • pilosophe, professeur de philosophie sociale et politique à l'université de Paris

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......