LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Photo prise le 21 septembre 2010 à Paris d'une déclaration de revenus.

Réforme fiscale : le mécontentement des collectivités locales peut-il devenir une fronde ?

21 min

Avec le discours de politique générale et l’ouverture, lundi 17 juillet, de la Conférence nationale des territoires, la réforme fiscale trouve toute son actualité.

Photo prise le 21 septembre 2010 à Paris d'une déclaration de revenus.
Photo prise le 21 septembre 2010 à Paris d'une déclaration de revenus. Crédits : ETIENNE LAURENT / AFP - AFP

Edouard Philippe parle d’un « souffle fiscal » avec comme principales mesures : la baisse des prélèvements obligatoires ; l’exonération de la taxe d’habitation à 80% des contribuables ; le remplacement de l’Impôt de solidarité sur la Fortune (ISF) par l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI) et l’introduction d’un Prélèvement forfaitaire unique (PFU) taxant les revenus mobiliers (intérêts, loyers, dividendes, etc.).

L’objectif premier est de rabaisser le déficit public à 3% du PIB (Produit intérieur brut) conformément aux critères européens. Dès lors, un effort de réduction des dépenses publiques sera nécessaire. Il commencera avec les collectivités territoriales où le gouvernement ambitionne de faire 13 milliards d’économies sur 5 ans. Emmanuel Macron avait, au cours de sa campagne, envisagé également la suppression de 70 000 postes dans la fonction publique.

Cependant, des voix s’élèvent contre cette réforme fiscale qui bénéficierait majoritairement au 10% des ménages les plus riches. Alors, peut-on craindre une régression en termes de justice sociale ?

Nous recevons Martial Foucault, professeur des universités et directeur du CEVIPOF et Philippe Laurent, Maire de Sceaux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Professeur de sciences politiques et directeur du Cevipof, le Centre de recherches politiques de Sciences Po
  • maire UDI de Sceaux (Hauts-de-Seine)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......