LE DIRECT
Météo France a placé 34 départements en vigilance orange dans l'Est et le Sud de l'hexagone le mercredi 1er août 2018

Climat : L'économie brûlera t-elle ?

12 min

Alors que les températures devraient atteindre, voire dépasser les 40°c dans le sud du pays, Météo France a placé 34 départements en vigilance orange. Ces épisodes caniculaires ne devraient plus être exceptions durant les prochaines décennies et devraient avoir des conséquences économiques.

Météo France a placé 34 départements en vigilance orange dans l'Est et le Sud de l'hexagone le mercredi 1er août 2018
Météo France a placé 34 départements en vigilance orange dans l'Est et le Sud de l'hexagone le mercredi 1er août 2018 Crédits : Friso Gentsch - AFP

Alors que les températures devraient atteindre, voire dépasser les 40°c dans le sud du pays, Météo France a placé 34 départements en vigilance orange. Ces épisodes caniculaires ne devraient plus être exceptions durant les prochaines décennies et devraient avoir des conséquences non seulement environnementales mais aussi économiques. Si les épisodes caniculaires se succèdent en France, ce n'est pas un cas isolé. De nombreux incendies sont aussi à déplorer en Californie, en Grèce le bilan provisoire est de 93 morts, en Suède le 24 juillet ce sont 26 feux actifs qui étaient établis. La Finlande et la Norvège sont également touchés. Au Japon, 80 personnes sont décédées des suites de la canicule, on en déplore 70 au Québec.
L’Algérie a également fait face à des pics de chaleur allant jusqu’à 65°c au soleil à Adrar.
Le Maroc est également en alerte, les températures devraient être comprises entre 39°c et 47°c jusqu’à vendredi, selon la Direction de la météorologie nationale (DMN).

Un rapport publié en 2016 par l'OCDE (L'Organisation de coopération et de développement économiques), intitulé "Les conséquences économiques du changement climatique", met en lumière les impacts du changement climatique sur la productivité du travail, l’agriculture, les zones côtières, sur la santé, l’énergie et le tourisme. 

Elisa Lanzi, économiste à la direction de l’environnement de l’OCDE, a participé à l'élaboration de ce rapport. Il faut, selon elle, développer plus de résilience, réfléchir aux politiques à mettre en place, afin d'apprendre à vivre avec les incertitudes liées au climat.

Chroniques

8H30
5 min

Revue de presse internationale

Le retour de Jean-Pierre Bemba en RDC observé par la presse internationale
Intervenants
  • Economiste à la direction de l’environnement de l’OCDE (L'Organisation de coopération et de développement économiques)
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......