LE DIRECT
Les flammes ravagent la ville de Rafina, non loin d'Athènes, le 23 juillet 2018

Incendies : l'affaire de tous ?

13 min

Alexis Tsipras a décrété un deuil national de trois jours en Grèce, où les incendies ont fait au moins 81 morts. En Suède, 30 000 hectares sont partis en fumés. Le réchauffement climatique, l'urbanisation, la gestion des forêts... Autant de facteurs qui multiplient les risques.

Les flammes ravagent la ville de Rafina, non loin d'Athènes, le 23 juillet 2018
Les flammes ravagent la ville de Rafina, non loin d'Athènes, le 23 juillet 2018 Crédits : ANGELOS TZORTZINIS - AFP

Alexis Tsipras a décrété un deuil national de trois jours en Grèce. Les incendies ont ravagé les villes balnéaires de Rafina et Mati, à près de 40 kilomètres d’Athènes. On déplore 81 morts, un bilan provisoire qui pourrait s'alourdir puisque de nombreuses personnes restent portées disparues à l'heure actuelle
Les incendies ont pris alors qu’une vague de chaleur s’abattait sur le pays, avec des températures grimpant jusqu’à 40°c.

Même constat en Suède, 30 000 hectares sont partis en fumés. La Scandinavie connaît en effet des températures inédites depuis plusieurs semaines. L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a noté "des conditions météorologiques extrêmes, dont des températures record, des vagues de chaleur, des épisodes de sécheresse et des précipitations aux conséquences désastreuses, ont marqué le début de l’été dans l’hémisphère Nord."  Même s'il semble encore prématurée d'imputer ces phénomènes aux changements climatiques dus à l'activité humaine, c'est pourtant le scénario privilégié par les scientifiques.

Notre invité Thomas Curt, directeur de recherche à l’IRSTEA (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) évoque ces hypothèses, en l'associant à l'urbanisation mal maîtrisée de certains territoires et à une gestion des forêts trop souvent laissée de côté.

Pour témoigner de son expérience de terrain, le Colonel Pierre Schaller, chef du détachement français de la Sécurité civile en Suède sera avec nous en direct depuis la base d’Örebro. 80 personnes ont été détaché depuis la France, dont 20 en renforts aériens.

Chroniques

8H30
5 min

Revue de presse internationale

711 enfants de migrants toujours séparés de leurs parents aux USA
Intervenants
  • Directeur de recherche à l’IRSTEA (Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture)
  • Chef du détachement français de la sécurité civile en Suède
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......