LE DIRECT
Véhicule blindé lors d’un affrontement entre les forces du gouvernement et les Houthis et pro-Saleh, au cours d’une opération dans la province de Taiz le 6 avril 2017

Yémen, la guerre oubliée

10 min
À retrouver dans l'émission

Depuis 2015 une guerre fait rage au Yémen. Ce conflit, qui avait commencé comme une guerre civile entre le Nord et le Sud du Yémen, s'est progressivement transformé en guerre internationale.

Véhicule blindé lors d’un affrontement entre les forces du gouvernement et les Houthis et pro-Saleh, au cours d’une opération dans la province de Taiz le 6 avril 2017
Véhicule blindé lors d’un affrontement entre les forces du gouvernement et les Houthis et pro-Saleh, au cours d’une opération dans la province de Taiz le 6 avril 2017 Crédits : ABDULNASSER ALSEDDIK / ANADOLU AGENCY - AFP

Dans la foulée des printemps arabes le président Saleh signe le 23 novembre 2011 un accord prévoyant de céder le pouvoir à son vice-président, Hadi. Le 21 février 2012 ce dernier est élu à l'issu d'un vote boycotté par une rébellion issue du Nord du Yémen, les Houthistes. En février 2015 Hadi fuit à Riyad, en Arabie Saoudite. Mohammed Ben Salman, ministre de la Défense et prince héritier d'Arabie Saoudite, met en place l'opération "Tempête décisive": entourée d'une coalition de dix pays, l'Arabie Saoudite soutient Hadi pour contrer les rebelles Houthistes en bombardant leurs positions au Yémen, et depuis 2015 les combats n'ont été interrompus qu'à l'occasion de rares cessez-le-feu parrainés par l'ONU.

Ce conflit réunit des acteurs influents de la scène politique internationale et mobilise des alliances tout aussi influentes: Etats-Unis, Arabie Saoudite, Emirats Arabes, et même la Grande-Bretagne interviennent sur le terrain. En outre, la rivalité entre l'Arabie Saoudite et l'Iran semble être, en filigrane, un axe essentiel de cette guerre: les Houthistes sont zaïdistes, une branche du chiisme, elle-même religion du gouvernement iranien. Que cristallise le Yémen pour ces différentes puissances ? Pourquoi cette guerre est-elle occultée et oubliée ?

Les conséquences de cette guerre sont désastreuses pour la population civile. Une famine menace et 17 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence. Parmi ces personnes, 2,3 millions sont des enfants en situation de malnutrition et 462 000 risquent la mort si une assistance ne leur est pas portée tout de suite. De plus, à cause de l’eau contaminée et de l’insalubrité - due en particulier aux bombardements - une épidémie de choléra se propage depuis avril 2017 : 1858 personnes en sont mortes et 384 000 cas sont recensés.

Chroniques

8H30
6 min

Le Journal de la culture

« Everything Now » d'Arcade Fire/ Joann Sfar se lance dans l’adaptation télévisée de “L’Eternel”, son roman publié en 2013
Intervenants
  • Politologue spécialiste de la péninsule arabique. Chargé de recherche au CNRS, au CERI et au centre français d’archéologie et de sciences sociales de Sanaa (CEFAS), auteur notamment de Le Yémen, de l’Arabie heureuse à la guerre (Fayard)
  • Correspondant du Monde à Johannesburg, chef du bureau Afrique du Monde
  • Chef de la délégation au Yémen du CICR (Comité International de la Croix-Rouge)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......