LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
le 29 juillet 2016, Anouar Kbibech, president du CFCM, parle dans la mosquée Yahya de Saint-Etienne-du-Rouvray lors d'un hommage au Père Jacques Hamel

La parole des musulmans dans le débat public

20 min

Quelle place les Français de culte ou de culture musulmane peuvent-ils ou doivent-ils prendre dans le débat public sur l'islam, et plus largement sur l'animation de la vie républicaine?

le 29 juillet 2016, Anouar Kbibech, president du CFCM, parle dans la mosquée Yahya de Saint-Etienne-du-Rouvray lors d'un hommage au Père Jacques Hamel
le 29 juillet 2016, Anouar Kbibech, president du CFCM, parle dans la mosquée Yahya de Saint-Etienne-du-Rouvray lors d'un hommage au Père Jacques Hamel Crédits : CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Cette question, s'agissant des représentants de la deuxième religion de France, se pose depuis longtemps et avec d'autant plus de difficulté qu'elle semble n'avoir pas retrouvé ses représentants officiels et légitimes. Elle se pose aussi et toujours avec une difficulté majeure: comment parler en tant que membre d'une communauté qui n'existe pas vraiment tant ses composantes sont multiples? Et surtout comment s'exprimer au risque de se voir remis en marge de la seule communauté qui puisse valoir, finalement: la communauté nationale?

Kaoutar Harchi et Bernard Godard
Kaoutar Harchi et Bernard Godard Crédits : Radio France
Intervenants
  • islamologue, président de la Fondation de l'islam de France et producteur de l’émission "Questions d'islam", le dimanche de 7h05 à 8h sur France Culture
  • Sociologue, romancière
  • ancien responsable au Bureau central des cultes au ministère de l’Intérieur
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......