LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Robert Shiller, 77 Convention Bancaire à Acapulco en 2014

Capitalisme : qui manipule la main invisible ?

17 min
À retrouver dans l'émission

Depuis qu’Adam Smith a théorisé son concept de la « main invisible », des générations d’économistes libéraux ont expliqué au monde que les marchés s’équilibraient eux-mêmes. Mais sommes-nous réellement capables de savoir, par nous-mêmes, ce qui est mieux pour nous-mêmes ?

Robert Shiller, 77 Convention Bancaire à Acapulco en 2014
Robert Shiller, 77 Convention Bancaire à Acapulco en 2014 Crédits : GUSTAVO DURÁN / NOTIMEX - AFP

Guidés par la recherche de leur meilleur intérêt, leurs acteurs devaient pouvoir s’autoréguler sans intervention de l’Etat. Ronald Reagan a mieux que quiconque résumé cette pensée : « le gouvernement n’est pas la solution, le gouvernement est le problème ».

Bien que mise à mal par l’effondrement boursier de 2008, cette pensée dominante bénéficie encore d’adeptes qui sont nombreux à plaider pour toujours moins d’Etat et de régulations. Le marché serait encore rationnel et optimal pour lui-même. Mais ce qui est vrai pour la prospérité des entreprises l’est-il pour les individus et la société ?

Pour en discuter avec nous Guillaumer Erner reçoit aujourd’hui dans Les matins de France Culture l’économiste Robert Shiller, Prix Nobel et auteur de « Marchés de dupes : l’économie du mensonge et de la manipulation » (Odile Jacob).

Retrouvez ici la seconde partie de l'émission

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......