LE DIRECT
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, le 14 septembre 2019 à la fête de l'Humanité.

Colères sociales : la CGT en première ligne ?

42 min
À retrouver dans l'émission

Après FO samedi, c’est au tour de la CGT de se mobiliser contre la réforme des retraites. Le syndicat appelle aujourd’hui à une grève de la SNCF et à manifester dans la capitale contre le projet gouvernemental de régime universel de retraite par points. Philippe Martinez est l'invité des Matins.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, le 14 septembre 2019 à la fête de l'Humanité.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, le 14 septembre 2019 à la fête de l'Humanité. Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Notre invité est Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT. 

La réforme des retraites : 

"Tout le monde est touché par cette réforme. L’enjeu c’est de maintenir un système solidaire, de le faire évoluer mais qu’il reste solidaire afin d’éviter qu’on travaille plus longtemps et que l’on touche moins quand on est à la retraite." Philippe Martinez

"L’objectif du gouvernement c’est de faire travailler tout le monde plus longtemps avec une pension qui sera aléatoire, le fameux régime par points. Quand on demande combien vaut le point, on n’a pas de réponse." Philippe Martinez

"L’âge légal en France est à 62 ans. Pourquoi certains salariés partent plus tard ? Parce que la pension n’est pas assez importante, c’est le principe de la décote." Philippe Martinez

"Nous, on veut le retour à la retraite à 60 ans pour l’âge légal. Ceux qui partent à 63 ans partiront plus tôt." Philippe Martinez

"Les régimes spéciaux, c’est 8% des salariés.... le travail de nuit doit être pris en compte." Philippe Martinez

L’obsession de la balance dépenses / économies : 

"On a un gouvernement obsédé par les dépenses, réduire les dépenses, faire des économies". Philippe Martinez

"Est-ce que la santé c’est une dépense ou un investissent ? Nous, nous pensons que c’est un investissement. Est-ce que faire la guerre c’est une dépense ou un investissement ? Nous, nous pensons que c’est une dépense." Philippe Martinez

L’acte I avec Emmanuel Macron, c’était « les syndicats, ça sert à rien ». L’acte II, c’était « les syndicats ça sert, à condition qu’ils soient d’accord avec moi. Philippe Martinez

La CGT face aux questions climatiques :

"Il faut une réponse du gouvernement sur les questions climatiques et la CGT travaille à faire converger les enjeux sociaux et les enjeux climatiques… Quand quelqu’un vit sous le seuil de pauvreté, il aimerait bien manger bio, mais sa première préoccupation, c’est de pouvoir manger. Philippe Martinez

Comment renforcer le transport de marchandises par le train…. Nous nous condamnons cette politique qui consiste à favoriser la route contre le rail. Philippe Martinez

La CGT milite pour le développement des énergies renouvelables mais pas pour que le privé s’en empare. Philippe Martinez

Les gilets jaunes : 

"Cette population qui était en jaune, c’est une population qu’on ne voyait jamais, ça nous oblige, nous, syndicats, à revoir notre organisation". Philippe Martinez 

"C’est de notre responsabilité, celle des syndicats en général, d’être présents dans les entreprises." Philippe Martinez

Face aux municipales : 

"Il y a une règle d’or à la CGT c’est pas de Front National". Philippe Martinez

Chroniques

8H00
17 min

Journal de 8 h

Projet de loi bioéthique à l'Assemblée nationale : quelle mobilisation politique ?
8H15
4 min

Le Billet politique

Les pays de l'Est, boucs émissaires des discours politiques ?
Intervenants
  • secrétaire général de la Confédération Générale du Travail (CGT)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......