LE DIRECT
Les ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe, réunis au Caire, le 9 décembre 2017

Comment expliquer l’impuissance diplomatique des pays arabes ?

16 min
À retrouver dans l'émission

L’annonce par Donald Trump du déménagement de l’ambassade américaine vers Jérusalem n’a pas donné lieu au concert de contestations attendu dans la région. Cela pourrait être le reflet de l’état de crise du monde arabe depuis l’échec des printemps arabes et le réveil des tensions chiites-sunnites.

Les ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe, réunis au Caire, le 9 décembre 2017
Les ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe, réunis au Caire, le 9 décembre 2017 Crédits : STRINGER / ANADOLU AGENCY - AFP

A part quelques protestations formelles et de timides appels à la reconnaissance de la Palestine, l’annonce par Donald Trump du déménagement de l’ambassade américaine vers Jérusalem n’a pas donné lieu au concert de contestations et de menaces de représailles auxquels certains observateurs s’attendaient de la part des pays arabes de la région. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Plus que le signe d’un rapport désormais hypothétiquement dépassionné à la question palestinienne, cette relative absence de réaction pourrait plutôt être le reflet de l’état de crise dans lequel est plongé le monde arabe, dont toute l’attention est désormais occupée à enrayer la spirale du chaos qui la menace depuis l’échec des printemps arabes et le réveil des tensions chiites-sunnites. Comment expliquer l’impuissance diplomatique des pays arabes ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour en discuter aujourd’hui dans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit Laurence Louër et Sophie Bessis

Intervenants
  • Chercheuse à Sciences Po, CERI, spécialiste des monarchies du Golfe, rédactrice en chef de la revue Critique Internationale, publie “Sunnites et Chiites – Histoire politique d’une discorde,” (Seuil, 2017)
  • historienne, spécialiste de l'Afrique subsaharienne et du Maghreb, ainsi que de la condition des femmes dans le monde arabe
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......