LE DIRECT
La recherche médicale confrontée à une épidémie ou l'histoire d'un perpetuel recommencement ?

Coronavirus : mobilisation scientifique, leçons de l’histoire

43 min
À retrouver dans l'émission

Dans la majorité des pays touchés, les rares prises de parole de la communauté scientifique n’ont pas pour effet de lever le silence sur les nombreuses interrogations. Comment se mobilise la sphère scientifique pour faire preuve d’une efficacité maximale en situation d’épidémie ?

La recherche médicale confrontée à une épidémie ou l'histoire d'un perpetuel recommencement ?
La recherche médicale confrontée à une épidémie ou l'histoire d'un perpetuel recommencement ? Crédits : Sompong Rattanakunchon - Getty

L’épidémie de coronavirus continue de se répandre. Le nombre de cas dépasse désormais les 110.000 dans le monde, avec plus de 4 000 morts. Hier le Président Emmanuel Macron déclarait que nous “n’étions qu’au début de l’épidémie”. Si 85% de contaminés présentent des signes bénins et que le taux de mortalité s'élève à 3,4%, la menace d’une pandémie du coronavirus, est devenue “très réelle” selon le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé. Comment la mobilisation scientifique peut-elle enrayer une telle crise ? Devant les épidémies, l’Histoire se répète t-elle ? 

Pour en parler, nous recevons Olivier Schwartz, directeur de l’Unité Virus et immunité à l’Institut Pasteur et Patrick Zylberman, professeur émérite d’histoire de la santé à l’Ecole des hautes études en santé publique.

La mobilisation scientifique est-elle efficace dans la recherche ?  

"Il y a un effort sans précédent et les chercheurs se sont mobilisés. C'est vrai en France, à l'Institut Pasteur, en Europe, et dans le reste du monde. Et cet effort sans précédent commence à porter ses fruits. Il y a des recherches multidisciplinaires, à la fois en biologie et en virologie et en immunologie." Olivier Schwartz

"On ne peut pas être entièrement satisfait de la manière dont l'OMS aborde ce problème très ardu. Le problème de l'OMS, c'est qu'elle a connu depuis quelques années un certain nombre de soubresauts. [...] L'OMS a fait preuve d'un manque de réactivité et d'un manque d'intérêt de divers défauts de sa direction." Patrick Zylberman

Il y a un effort sans précédent de collaboration à tous les niveaux au sein de l'Institut Pasteur, en France, en Europe, dans le monde. [...] Il y a un mécanisme de coopération et de financement très rapide lors d'épidémies. Et c'est le cas, par exemple, pour l'épidémie de coronavirus. Il y a déjà une vingtaine de projets en France, en Europe qui ont été financés. Olivier Schwartz

Une gestion de l'épidémie à géométrie variable  

"Je crois que l'Italie a fait quelques erreurs au début de l'épidémie, notamment de se reposer sur la fausse sécurité de la fermeture des frontières. [...] Et puis, il y a en Italie les problèmes qui sont ceux du système de soins qui est bon dans le Nord, moins bon dans le Sud." Patrick Zylberman

Il est évident que le système de soins en France est peut être mieux préparé depuis la mise en place des plans blancs, depuis 20 ans. Ça a été constamment revu, le plan pandémie également. Mais à certains moments, il y a un problème matériel physique. On manque de lits, on manque de place. Et puis surtout, on risque de manquer de personnel parce qu'il en faut.Patrick Zylberman

"Je pense que la démarche politique s'accompagne, en France et dans d'autres pays, d'une mobilisation  sans précédent des chercheurs et une motivation pour aider à la recherche. On voit ça, par exemple, à l'Institut Pasteur, dans différentes équipes. Tout le monde s'est mobilisé pour aborder les questions scientifiques avec son propre regard." Olivier Schwartz

Vous pouvez (ré)écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Chroniques

8H00
14 min

Journal de 8 h

Municipales : le coronavirus permettra-t-il de multiplier les procurations ?
8H15
3 min

Le Billet politique

A Paris, une primaire pour l'alternance
Intervenants
  • Directeur scientifique de l’Institut Pasteur, directeur de l’Unité Virus et immunité de l’institut Pasteur
  • Professeur émérite d’histoire de la santé à l’Ecole des hautes études en santé publique
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......