LE DIRECT
Martin Hirsch

Santé : de quoi souffre la France ?

44 min
À retrouver dans l'émission

Numerus Clausus, refonte des études médicales, labellisation d’hôpitaux de proximité, la loi santé apparaît être une réforme d'ampleur qui soulève ses premières réticences d'une partie de la communauté médicale et d'une partie de la gauche. Au micro pour en discuter Martin Hirsch directeur de l'APHP

Martin Hirsch
Martin Hirsch Crédits : ludovic MARIN - AFP

L’Assemblée nationale a adopté mardi en première lecture un important projet de loi sur la santé, donnant son feu vert à une réorganisation globale du système de soins. 

De la réforme des études médicales à la mise en place d’hôpitaux de proximité, en passant par la possibilité pour les pharmaciens de délivrer certains médicaments pour désengorger les salles d’attentes, le texte vise avant tout à résoudre les problèmes d’accès aux soins qui frappent de grandes parties du territoire national. 

Quelques mois plus tôt, le romancier Édouard Louis publiait 'Qui a tué mon père', dans lequel il accusait les politiques des dernières décennies d’avoir broyé les corps des travailleurs pauvres. 

Sur le banc des accusés, Martin Hirsch, ancien haut-commissaire aux Solidarités Actives, créateur du RSA, qu’Édouard Louis présente comme un outil de harcèlement des travailleurs. Celui qui est aujourd’hui directeur général de l’AP-HP lui a récemment répondu dans un autre ouvrage, 'Comment j’ai tué son père.' Il est notre invité ce matin, pour évoquer sa démarche, mais aussi l’avenir du service public hospitalier et l’état de la lutte contre la pauvreté en France.

À propos de l’hôpital et des services des urgences : 

Ce qui fait la qualité de la prise en charge des patients est parfois délaissée, nous avons créé un label hospitalité pour y remédier

Nos services d’urgence sont devenus deux services en un, les opérations non programmées non vitales et les urgences vitales

Moins c’est grave, plus vous attendez

Quand on regarde les moyens alloués, ils augmentent un petit peu chaque année

À propos des maternités : 

La question de la carte des maternités ne se détermine pas simplement par loi, décret, arrêté, circulaire

Il vaut mieux assumer un peu de distance mais des maternités armées en équipes, plutôt que des maternités tous les 10km mais avec peu de personnel, pas de permanence des soins, et peu de personnel.

À propos des prix des médicaments : 

On s’est rendu compte que les pharmaciens ne gagnaient pas d’argent en vendant des génériques, en augmentant un petit peu les prix on a favorisé leurs marges et donc la vente des génériques

Chroniques

8H00
15 min

Journal de 8 h

Syrie : la coalition se bat contre d'ultimes djihadistes de Daech
8H16
4 min

Le Billet politique

En vert et contre tous
8H45
4 min

Le Billet culturel

« C’est ça l’amour », vers une nouvelle représentation de la culture
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......