LE DIRECT
Photographie prise lors de la fête de la musique à l'Institut du monde arabe de Paris ce dimanche 21 juin

Déconfinements et des contaminations : état des lieux de la Covid-19

40 min
À retrouver dans l'émission

Alors qu’en France l’heure est au déconfinement, la pandémie « continue de s’accélérer » dans le monde a alerté hier le directeur général de l’OMS.

Photographie prise lors de la fête de la musique à l'Institut du monde arabe de Paris ce dimanche 21 juin
Photographie prise lors de la fête de la musique à l'Institut du monde arabe de Paris ce dimanche 21 juin Crédits : ABDULMONAM EASSA - AFP

Le dernier million de cas a été atteint en seulement huit jours, alors  qu’il avait fallu plus de trois mois pour que le premier million de malades soit signalé. La situation est particulièrement préoccupante en Amérique Latine et en Inde. Pékin a pour sa part connu un rebond épidémique et au Portugal, les autorités vont resserrer aujourd’hui les mesures de confinement récemment assouplies dans la région de Lisbonne, afin de maîtriser de nouveaux foyers de contagion. Comment évoluent les déplacements du virus et la connaissance que nous en avons ? Qu’est-ce que les épidémies précédentes nous apprennent de la crise sanitaire actuelle ? Pour faire un état des lieux de la Covid-19, nous accueillons le professeur Patrick Berche, membre de l’Académie de médecine et auteur notamment de Faut-il encore avoir peur de la grippe ? publié en 2012 aux éditions Odile Jacob. 

Il sera rejoint par Lila Bouadma, réanimatrice à l'hôpital Bichat à Paris et membre du Conseil scientifique en seconde partie d'émission.

Les épidémies sont liées à notre comportement. Le virus continue à circuler. Il y a un besoin de pédagogie : il faut expliquer que le virus va circuler tout l'été. Cependant, nous sommes préparés à une deuxième explosion : avec les mesures barrières et du point de vue des tests, on pour contrôler la ré-émergence d'un foyer. 

La fin du virus ? 

Le virus continue à circuler à bas bruit, et flambe dans de nombreux pays. On peut voir des cas sporadiques que l'on arrivera à localiser et contrôler. On ne sera probablement contraint d'aller vers un reconfinement. Il y a aussi la possibilité d'une deuxième grave, qui nécessiterait l'augmentation des mesures préventives. 

Où en est-on de l'immunité collective ?

L'immunité collective est estimée à 10%. Dans certains foyer, les taux sont plus élevés, mais qui sont loin des 50 à 60 % d'immunité collectivité. Nous avons peut-être d'autres immunités. Quatre autres coronavirus circulent. Ces coronavirus sont des cousins proches du Sars-Cov 2. On n'a pas la certitude de l'immunité collective, elle est peut-être plus grande que ce que l'on croit. 

Un virus mutant ?

Le virus est un virus qui mute, il a quelques mutations qui permettent de savoir si la souche est européenne ou américaine mais son comportement semble relativement stable. Ce virus à un système de réparation de son ARN qui lui permet d'être stable. C'est une bonne nouvelle car il n'y aura pas de mutation vers la virulence, une mauvaise nouvelle car il est assez stable. 

Chroniques

8H00
18 min

Journal de 8 h

La Libye va-t-elle prendre le chemin de la Syrie, comme guerre civile où les puissances étrangères s'immiscent ? Emmanuel Macron dénonce le "jeu dangereux" de la Turquie
8H15
5 min

Le Billet politique

Le billet politique du mardi 23 juin 2020
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......