LE DIRECT
Une femme parle avec sa mère en utilisant une ardoise dans après 30 jours de confinement

EHPAD : de la lutte contre le coronavirus vers la refonte du système ?

37 min
À retrouver dans l'émission

La crise du coronavirus sera-t-elle le déclic qui nous conduira à repenser notre politique de prise en charge du grand-âge ? Nous en discutons ce matin avec le Dr. Hugues Bensaid, gériatre et coordonnateur en Ehpad dans les Hauts-de-Seine.

Une femme parle avec sa mère en utilisant une ardoise dans après 30 jours de confinement
Une femme parle avec sa mère en utilisant une ardoise dans après 30 jours de confinement Crédits : JEFF PACHOUD - AFP

Les Ehpad comptent parmi les premières structures à bénéficier, depuis quelques jours, d’importantes campagnes de dépistages du covid-19. Même si le matériel est encore insuffisant pour tester tous les pensionnaires et tous les personnels, cette initiative est un premier soulagement pour les résidents de ces établissements et leurs proches, qui ont très durement souffert de la crise sanitaire. Celle-ci a en effet révélé les failles de notre système de prise en charge des personnes âgées dépendantes - au premier rang desquelles un criant manque de moyen. Peut-être aura-t-elle du moins la vertu de nous obliger à repenser ce système en profondeur dans les mois à venir. Quels enseignements tirer à court, moyen et long termes des drames survenus dans les Ehpad ces dernières semaines? Que faire pour éviter qu’ils ne se reproduisent, mais aussi, tout simplement, pour que nos aînés vivent mieux? En attendant l’après, comment gérer les prochaines semaines de confinement, souvent difficile pour des personnes qui souffrent déjà de l’isolement en temps normal?

Nous en discutons ce matin avec le Dr. Hugues Bensaid, gériatre et médecin coordonnateur en Ehpad dans les Hauts-de-Seine. 

Comment les EHPAD ont géré la crise ? 

"La situation est disparate d’un Ehpad à l’autre. La crise que nous vivons créé essentiellement des tensions entre les familles, le personnel et les directions. Il manque toujours du matériel, surtout des sur-blouse. Il y a aussi le personnel qui a arrêté de peur d’être contaminé."

Et surtout, la charge de travail s'est considérablement accrue. Notamment à cause des sujets atteints de COVID-19 à qui il faut promulguer davantage de soins mais également les problèmes sous-jacents au confinement comme l’occupation des patients et aider les patients qui se laissent aller. Hugues Bensaid

"On a été informé le 24 février de la présence du virus et on a commencé à isoler les patients et réduire les visites. Ensuite, tout s’est enclenché au 6 mars lors de la phase 2 du plan contre le COVID-19. Puis à partir du 11 mars, nous avons arrêté les visites de famille et de personnel extérieur."

Les EHPAD, un système à bout de souffle ? 

"Il y a plusieurs facteurs explicatifs (pour expliquer le bilan des morts en EHPAD). Il y a eu du retard à l’allumage. Il y a eu aussi la déstabilisation d’un système sous tension. Lorsque vous avez 2 aides soignantes pour 20 résidents, c’est très compliqué de gérer une telle crise."

Le modèle de l’Ehpad repose essentiellement sur les soignants. Avant, c’est ce qu’on appelait des maisons de retraite. Les Ehpad sont des maisons de retraite spécialisées avec des patients présentant des pathologies de plus en plus lourdes. Les Ehpad se sont depuis 20 ans substitués à des services hospitaliers. Hugues Bensaid

"Il y a aussi des personnes d’une extrême fragilité. Aujourd’hui, les Ehpad sont de véritables institutions médicales. Les soins médicaux sont aujourd’hui de plus en plus lourds avec un devoir de surveillance très important."

Manque de moyens humains ? 

"Il faut savoir que les soins sont financés par l’ARS (Agence Régionale de Santé). Le nombre d’aide-soignants et d’infirmières est déterminée par la charge en soin et la charge en indépendance. Le nombre de personnel est essentiellement défini par les autorités sanitaires."

Le système est adapté mais il y a un manque flagrant de personnel. On manque d’aides soignants. On peut imaginer de nouvelles formes de solidarité pour soulager les aides soignants avec par exemple la présence d’étudiants en médecine. Hugues Bensaid

"C’est évident que la crise ne fait que révéler à la fois le manque de personnel et l’extrême fragilité de ces personnes."

A quand le déconfinement ?

"On est dans une situation très complexe quant au déconfinement dans les Ehpad. Il faut y aller étape par étape. On peut imaginer au sein des Ehpad un déconfinement interne. Le premier déconfinement sera de sortir de la chambre pour les patients avant de reprendre peut-être les repas en commun et la sociabilité qu’ils impliquent essentielle au bien-être du patient."

On ne peut pas tout penser du point de vue médical. Il y a des questions éthiques qui se posent. Après, on pourrait imaginer que la question des masques et le port obligatoire de ces derniers puissent permettre aux personnes de plus de 70 ans de sortir (à la date du 11 mai). Hugues Bensaid

Vous pouvez (ré)écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Chroniques

8H17
3 min

Le Billet politique

Emmanuel Macron bétonne sa défense
Intervenants
  • gériatre, médecin coordonnateur en EHPAD dans les Hauts-de-Seine depuis 2002
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......