LE DIRECT
Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Enseignement supérieur et Recherche : quels sont les projets du gouvernement ?

16 min
À retrouver dans l'émission

Entre promesses de rayonnement mondial et alarmante situation nationale, quels sont les projets du gouvernement pour l’Enseignement supérieur et la Recherche ? Pour en discuter aujourd’hui, Guillaume Erner reçoit Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Crédits : STEPHANE DE SAKUTIN - AFP

Au lendemain de l’annonce du retrait américain des Accords de Paris, Emmanuel Macron lançait à l’adresse des chercheurs américains un retentissant appel pour convaincre de venir travailler en France ceux qui souhaiteraient échapper aux politiques régressives de l’administration Trump, vantant les conditions d’accueil qui leur seraient faites dans les universités et les laboratoires français. A deux jours des premières épreuves du Baccalauréat, 20% des futurs étudiants français restent pourtant sans affectation, menacés d’être laissés de côté par un système de tirage au sort mis en place pour pallier aux insuffisances matérielles d’universités françaises dépassées par l’afflux d’étudiants et inquiètes par la promesse d’Emmanuel Macron d’une simple sanctuarisation de leur budget, quand celles-ci évaluent leurs besoins aux alentours d’un milliard d’euros supplémentaire.

Quelles sont vos priorités en tant que Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ?

Mes priorités sont de clarifier les écosystèmes universitaires et de l’enseignement supérieur sur le territoire, réaffirmer l’importance du soutien à la recherche fondamentale, accompagner la transition depuis la recherche fondamentale jusqu’au marché, au bien commun. Frédérique Vidal

Faut-il mettre en place une sélection pour les filières dites sous-tension ?

Je pense qu’il faut qu’on règle le problème de la réussite en licence. Actuellement plus 60% de ceux qui entament une licence ne sont pas diplômés à la fin. Beaucoup d’étudiants abandonnent car ils ne sont pas suffisamment informés.

Vous trouvez que le système éducatif français est trop inégalitaire ?

Il n’est en soit pas inégalitaire mais dans les faits il l’est. Il y a une absence d’information, qui fait qu’on a d’abord tendance à regarder dans son périmètre de proximité quelle est l’offre de formation dans le supérieur. Et il y a une forme d’autocensure qui fait que lorsqu’on est dans une famille où peu de gens ont fait des études supérieures, on se dit que ce n’est pas fait pour nous.

A ECOUTER: L'école est-elle vraiment de plus en plus inégalitaire?

Considérez-vous qu’il y a des inégalités entre les disciplines scientifiques et les sciences humaines ?

On touche ici au sujet de la relation de l’imaginaire collectif avec les sciences. C’est une question de représentations. Il faut donc être capable d’expliquer en quoi consistent les cours et quels sont leurs objectifs, et être capables de projeter les jeunes dans différents types de métiers.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Retrouvez la deuxième partie de l'émission ici

Intervenants
  • ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......